Quatre Clans, Une Destinée

Spring Theme © Honey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Quatre Clans, Une Destinée !
Crédits :
    Fondatrice : Etoile des Vents
      Administratrices : Étoile Diaphane, Esprit du Léopard & Étoile des Tempêtes
        Modératrice : Profondeur des Abysses
      Design actuel : Honey~ le 17/03/17 / Reira & Twist : Codages
    Concept tiré des livres "La Guerre Des Clans", écrits par Erin Hunter.
Nouveautés :

17/03 : Nombreuses nouveautés sur QCUD (www)
17/03 : Résumé de la guerre (www)
17/03 : Assemblée des Clans! (www)
17/03: Recrutement de modérateur (www)
Clan des Bois, Clan des Ténèbres & Confrérie prioritaires ! Les autres Clans sont Fermés.
La Confrérie recherche un Soigneur & un Apprenti Soigneur !
Ainsi que des chefs de catégorie !
Le Clan de la Neige recherche un apprenti-guérisseur et un guérisseur !
Le Clan des Ténèbres recherche un apprenti-guérisseur !
Le Clan des Bois recherche des guerriers !
Merci de vous référer aux Effectifs (www)

Partagez | 
 

 LÉGENDE DES RONCES — entends ma rage ! [26/09]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Légende des Ronces
Guerrier
avatar

Messages : 267
Date d'Inscription : 11/09/2015


Personnage
Cats Points:
1070/99999  (1070/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: LÉGENDE DES RONCES — entends ma rage ! [26/09]   Sam 12 Sep 2015 - 14:40


Légende des Ronces.

Vous :

Prénom (Facultatif) :  Juliette
Âge : 15 ans.
Sexe : Officiellement une fille
Puf : Starving Shark / Shark.
As-tu lu le règlement ? Évidemment
Si oui, donne moi les codes : Owiii
Comment as-tu connu le forum ? De quelqu'un qui n'est pas d'ici
Un conseil pour l'améliorer ? Mh je vois pas
Mais ça fait un moment que j'ai pas rp, j'espère ne pas avoir perdu la patte ;v;.

Votre Personnage :

Noms : Aiden ▼ Nuage de Ronce ▼ Légende des Ronces.
Âge en lunes : 25 lunes
Sexe : Mâle
Clan : Neige je pense :B
Rang : Guerrier

Envie, projet(s), regret(s) de votre chat :  Il n'a pas d'objectif précis. Il veut perfectionner ses techniques et devenir toujours plus fort.
Lien(s) familiau(x) : Blizzard Éternel, son frère (PNJ).




Physique :
Aiden n'est pas un grand chat, contrairement à ce que vous pourriez croire. Il est de taille assez moyenne, légèrement plus petit que la normale. Cela ne fait pourtant pas de lui un faible. Au contraire, il s'est beaucoup entraîné pour avoir une telle musculature, qui rattrape le défaut de sa taille. De puissantes épaules jusqu'à des griffes longues et terriblement acérées, ce matou est taillé pour le combat à n'en point douter. Que tremble l'adversaire qu'il croisera !
Son poil court et touffu est assez épais, et d'un beau poil brun aux nuances rousses. La lumière offre de jolis jeux de dégradés sur sa fourrure. Cette dernière est parsemée de longues rayures plus claires, du genre rousses flamboyantes. Cela lui permet de se camoufler plutôt bien dans l'ombre, si on ne compte pas ses babines, son poitrail et ventre, et le bout de ses pattes blancs.
Vous remarquerez surtout son regard. Deux yeux d'un ambre tirant presque sur le jaune.



Caractère :
Aiden est un félin sûr de lui. Il sait ce qu'il fait et le fera toujours avec détermination. Il  persévérera jusqu'à la réussite. C'est un battant, prêt à se battre pour ce qu'il juge être la bonne cause. Son obstination le mènera un jour à sa perte, mais il ne s'en doute pas.
En voilà un amateur de combat. Lorsque vous le connaissez, vous comprenez mieux d'où viennent ses muscles. C'est un bagarreur, il s'emballe facilement et devient assez arrogant et sarcastique. Ce n'est néanmoins pas un chat sanguinaire, même s'il reste ambitieux dans sa vie.
Sa loyauté est vacillante, mais jamais il ne l'admettra. C'est un petit hypocrite assez audacieux, au fond. Et en plus d'être égoïste et impatient, il doute également des autres. On peut dire qu'il ne fait confiance qu'à lui - et à son frère.
Malgré sa susceptibilité et le fait qu'il n'aime pas être contredit, Aiden est puissant, malin et autonome. Il aime les nouvelles aventures et peut se montrer courageux.



Histoire :
Un chaton gris argenté et tigré était roulé en boule, boule de poils respirant paisiblement dans sa grotte. Dormait-il vraiment ? Je labourais la terre des mes longues griffes de chaton. Cela faisait des jours que j’attendais ce moment ! Et voilà qu’un paresseux se reposait. Reniflant avec mépris, je lui lançais de vive voix :

— Frost ! Tu prends racine ?

L’intéressé leva enfin la tête, ses paupières s’ouvrant sur deux yeux d’un bleu glacial. Cela en faisait presque froid dans le dos. Un instant, la bête sembla perdue, puis il se leva et s’étira longuement. Frost - mon frère, et moi vivions dans cette grotte au beau milieu de la forêt, avec nos parents. Et aujourd’hui était un jour bien spécial.

— Non, me voilà... Aiden.

Il arriva enfin, traînant un peu le pas. Dans sa voix pointait encore le sommeil. Il avait bien dormi alors. Je me levai aussitôt, laissant à peine un instant de répit à l’animal.

— Enfin ! Silver ne nous attendra pas éternellement.

Et, sans attendre la moindre réponse, je fis volte-face et m’élançai dans les fourrés. Je savais parfaitement où j’allais. Je connaissais bien cette forêt, du moins les alentours. Et l’excitation combiné à l’impatience faisaient que je courais encore plus vite. Puis, je parvins à une clairière illuminée par le soleil. Frost faillit me percuter, mais je n’y prêtais pas attention. Un grand chat argenté aux yeux ambrés se dirigeait vers nous. Il lâcha soudain l’écureuil qu’il portait pour s’exclamer

— Aiden ! Frost ! Vous voilà, mes futurs chasseurs. Alors, prêt à traquer les souris ?

Enfin ! Le premier entraînement ! Quoiqu’un peu déçu que ce soit la chasse, je lui répondis d’un oui fort énergique. Silver, notre père - car c’était lui - ronronna de plaisir. Il poursuivit alors, prenant des airs de professeur.

— Tout réside dans la position que vous allez adopter. Les souris perçoivent les vibrations du sol, ce pourquoi vous devez placer votre poids sur votre arrière train. Ainsi, vos pattes avants pourront à peine effleurer le sol.

Je buvais ses paroles, avide d’apprendre. J’acquiesçai, bien déterminé à lui montrer ce dont j’étais capable. Puis, j’observai la position qu’adoptait Silver avant de l’imiter, un peu pataud. Frost en fit de même et, durant toute la séance, il sembla mieux se débrouiller que moi. Mais notre père restait fier de nous deux.



— Voilà cinq lunes que vous êtes venus au monde.

Ice - notre mère - nous couvait du regard, ses prunelles glaciales étaient emplies de fierté. Moi, je faisais mes griffes sur un bout de bois, arrachant l’écorce de mes puissantes griffes. Frost était couché contre notre mère, observant le lointain. Le bout de bois était presque entièrement dénudé de son manteau d’écorce, qui traînait au sol, en lambeaux. Silver apparut alors, un campagnol dans la gueule. Il effleura du bout du museau sa douce compagne, qui ronronna joyeusement. Je les observai un instant avant de voir mon frère qui bondit d’un coup, m’adressant la parole.

— Aiden, je peux tester mes positions de chasse avec toi ?

Encore ? Toute la journée, la veille, nous nous étions entraînés à tester diverses positions de chasse. Pourquoi voulait-il encore travailler sur des bases déjà acquises ? Je me levai et m’étirai alors avec délice, les derniers rayons de soleil embrasant presque ma fourrure fauve.

— Pourquoi la chasse ? On a déjà assez travaillé dessus. Les techniques de combat ont besoin d’être perfectionnées, plutôt.

J’avais parlé à la fois avec fermeté, assurance et détermination. Le chaton gris sembla stupéfié et ne répondit rien au début. Pourtant, il insista.

— Notre premier combat n’aura pas lieu avant des lunes pourtant. Mais nous pouvons chasser dès maintenant.

N’avait-il pourtant pas compris ? Était-il bouché à ce point là ? Je sentis ma fourrure se gonfler, doubler de volume. Pourquoi refusait-il de voir la vérité ?

— Chuut, ça suffit. De toute façon, il est tard. On travaillera la chasse et le combat demain, si vous le souhaitez.

Silver s’était levé et placé entre nous deux. Réprimant un grognement, j’obtempérai. Frost se leva et partit vers la caverne, se frottant contre le matou qui possédait le même pelage que lui. Un peux jaloux, je le suivis sans mot dire.



— AIDEN ! FROST ! Restez au fond de la grotte !

J’écumais de rage devant la scène. Frost, à mes côtés, semblait tout aussi impuissant. Ice nous barrait la route, une lueur désespérée dans ses beaux yeux bleus. Elle fit volte-face et retourna aider Silver. Ce dernier s’accrochait au dos du blaireau, qui ne manqua pas de le déloger. Attirant son attention, la chatte fauve griffa violemment le museau de la bête, qui broncha à peine. Mais il n’en avait pas après elle. Il se retourna vers le matou encore sonné. Et l’impensable se produisit.
Il abattit sa lourde patte le long du flanc de notre père, allant même jusqu’à entailler profondément son ventre. Ice labourait furieusement le flanc du tueur, hurlant au désespoir. Les deux se décalèrent et le cadavre devint visible. Un éclair illumina la scène. J’hoquetai d’horreur. Silver baignait dans son sang, son pelage autrefois soigné, brillant et argenté se teintait de rouge. Ni une ni deux, je m’élançai et sautai à mon tour sur le dos du blaireau, bien décidé à en découdre. Le tonnerre gronda au loin. Le monstre tenta de me déloger, mais Ice attira son attention, voulant également me protéger. Frost était aux côtés de Silver. Gardant mes griffes profondément plantés dans la fourrure grise, je mordis de toute mes forces l’oreille du tueur, tirant aussi fort que je le pus. Le sang gicla, pour la première fois. Puis, je sentis des crocs sur ma nuque. Notre mère me tirait en arrière. Aussitôt que je la vis, je lâchai prise. Le blaireau en avait eu assez, le sang ruisselant sur son visage et ses yeux, il fit demi tour et battit en retraite. Je remarquai alors de profondes entailles sur ses flancs, infligées par Ice et Silver. La bête ne survivrait peut-être pas longtemps.
Puis, je rejoignis Frost, toujours au chevet de notre père.

— Silver… Ne t’en va pas, reste encore avec nous... encore un peu… Je t’en… supplie….

Mais il ne répondit pas. A la place, le tonnerre éclata tout près. Le voile blanc de la mort avait remplacé l’éclat ambré de ses prunelles. Ses côtes s’étaient affaissées une dernière fois, et pour toujours. Ses muscles ne bougeaient plus. Et pourtant, son sang continuait à se déverser, encore et encore. L’orage grondait toujours.




— Frost, debout espèce de loir ! Ice n’est toujours pas revenue.

Je secouai sans ménagement la boule de poils qui dormait encore. Voilà 4 lunes déjà que Silver avait été assassiné. Et 3 jours qu’Ice avait disparu mystérieusement. Un soir, elle s’était couchée avec nous, comme toujours. Le lendemain, il n’y avait plus aucune trace d’elle. Au début, on pensait qu’elle était partie chasser. Mais désormais, cela s’avérait impossible. La saison froide commençait qui plus était, il était dangereux de rester seul.. Poussant un soupir, le chat gris miaula alors :

— Il lui est arrivé malheur, j’en suis certain. Oh Aiden, que va-t-on faire… Nous sommes fichus.

Je le fixai alors dans les yeux, mes prunelles ambrés brûlant de haine. Mon frère tenta de soutenir mon regard. Ses yeux bleus brillaient d’inquiétude. Enfin, je me détourna idans un mouvement rageur.

— Elle nous a abandonnés. Laissés. Trahis. C’est clair pourtant.


— Non jamais Ice ne ferait une chose pareille, et tu le sais !

Je me retournai. Frost était tellement têtu. Il refusait encore de voir la vérité telle qu’elle était.

— Peu importe ce qu’elle ait fait, le résultat reste le même. Si elle a décidé de changer de vie, alors nous aussi.

Et sur ces mots, je fis volte-face et sortis de la grotte. Je me mis aussitôt à marcher, quelque peu las. La mort de Silver avait beaucoup chamboulé sa compagne, qui était devenue vraiment bizarre ces derniers temps. Et tout portait à croire qu’elle s’était enfuie. Même si auparavant, jamais elle n’aurait fait une chose pareille, cette Ice là n’était plus celle qu’on connaissait. Des bruits de pas coupèrent court à mes pensées et je me retournai, devant un Frost bien affolé.

— Que vas-tu faire ? Aden, aide-moi au moins à la retrouver, nous…


— La retrouver ? Depuis ce temps, elle a pu se barrer loin ! Non, toi aide-moi. Nous allons nous trouver quelqu’un qui nous sortira de ce cauchemar, et une personne digne de confiance cette fois.

Je ne voulais pas continuer cette discussion, qui ne nous mènera nulle part d’ailleurs.. J’avançais d’un pas énergique, bien décidé à avancer le plus possible. Plus vite nous trouvions un nouvel abri, mieux cela valait.

Au coucher du soleil, j’aperçus un buisson sur le côté droit. Il était assez gros et large pour nous accueillir nous deux. Nous marchions depuis le lever du soleil, et même si Frost montrait de temps à autre quelques signes de faiblesse, je ne freinais pas le rythme. Je ne m’étais jamais autant éloigné. Ici,la forêt m’était totalement étrangère. D’abord hésitant, je me faufilai à l’intérieur du buisson et m’aperçus avec grand soulagement que j’avais raison. Puis, sans mot dire, je m’installai, sentant mon frère qui faisait de même.



Cela faisait plusieurs jours que nous étions partis, Frost et moi. Ce dernier avait réussi à garder ses craintes pour lui, mais son regard apeuré remplaçait tous les discours du monde. De toute façon, il était trop tard pour reculer. Un renard, ou un autre ennemi avait peut-être trouvé la grotte, et il serait impossible d’y retourner.
J’observai devant moi le paysage qui s’étendait. Le soleil se couchait à nouveau, dardant de ses derniers rayons les arbres. Autant trouver un abri pour la nuit, et tout de suite.
Après quelques instants de recherche, nous finîmes par trouver un vieux terrier. Ordonnant à Frost de rester à l’écart, je humai l’air en tentant d’avancer doucement. Mais le propriétaire était parti depuis longtemps. Le chat argenté se dévoua pour aller chasser et je m’installai alors, attendant son retour.



— C’était un jeune chat, il était plus petit que nous. Il se disait être apprenti du Clan de la Neige et prétendait vouloir m’arracher la fourrure si je ne quittais pas son territoire.

Frost me racontait sa rencontre de la journée. Cela faisait plusieurs jours que nous étions restés au même endroit, non loin de la rivière. Et c’était le premier chat que nous croisions depuis nombre de jours.

— On devrait essayer de le retrouver. C’est peut-être notre chance de mettre fin à notre solitude.

Pour tout dire, ce Clan de la Neige m’intriguait également. Et puis, les chats s’étaient révélés être plutôt rares ces temps-ci, si il y en avaient plusieurs dans le coin autant saisir cette chance. Je relevai le menton et suivis Frost, qui partit en direction du dit lieu.

C’était une forêt peu dense. Mon frère et moi avancions, et je sentis alors une forte odeur. Des chats étaient passés par là, ils avaient marqué leur territoire. Le chat d’argent m’indiqua que c’était ici. Je regardai les alentours, cherchant une quelconque présence de vie. En vain.

— T’es revenu ! Et avec un autre ! Fichez-le camp, vous êtes sur le territoire du Clan de la Neige ! Muuraouuuu !

Je me retournai, surpris. Un jeune chat se tenait derrière nous, le poil hérissé, les griffes sorties. Il devait avoir quelques lunes de moins que nous. Jubilant intérieurement, je bandai mes muscles à mon tour, prêt à donner à l’insolent une bonne correction. Le petit n’avait aucune chance, surtout que nous étions deux. C’est alors que Frost me barra le chemin et posa le bout de sa queue tigrée sur mon épaule. Il secoua la tête en signe de désapprobation. Outré, je lui fis face, dévoilant mes crocs au passage. De quel droit se retournait-il contre moi de la sorte ? Fallait-il aussi que je lui passe sur le corps ? Mais tout cela fut inutile. Mon frère recula, comme surpris de la haine dont je faisais preuve. Mais le petit chat avait profité de notre instant d’hésitation pour détaler. Je le voyais courir derrière nous, rapide comme le vent. Il était évident que nous n’arrivions pas à le rattraper. Terriblement, horriblement frustré, je fis volte-face pour retourner à notre abri, ignorant le regard peiné de Frost.



La rencontre avec le petit insolent remontait déjà à trois jours. La saison froide régnait en maître ici. Le gibier était rare et le froid horrible. La neige recouvrait le paysage, rendant certains passages impraticables. En clair, si nous restons seuls avec Frost, nous ne verrons jamais la saison des feuilles nouvelles.
Ce dernier tremblait juste à côté de moi. Ses yeux bleus reflétaient son inquiétude, et ses côtés saillaient sous son pelage argenté négligé. Il éternua alors, ce qui manqua de le faire tomber. Sûrement aurait-il dû rester dans notre tanière. Mais il ne voulait pas rester seul. N’importe qui aurait pu pourtant voir qu’il était malade. Soupirant, je repris le chemin. Cela faisait un bout de temps que nous marchions à travers la forêt, celle qui appartenait apparemment au Clan de la Neige. Aucune trace du petit chat de l’autre jour.
Je m’ébrouai pour chasser la neige qui recouvrait mon pelage lorsque j’entendis un bruit derrière moi. Redoutant ce que j’allais voir, je me retournai tout de même.
Frost s’était effondré. Je m’approchai tout en l’appelant. Mais il ne répondit pas. Je posai ma truffe sur la sienne. Il était transi de froid. Il respirait encore, mais faiblement. C’était vraiment tout juste.

— On peut savoir ce que vos fichez là ?

Une voix grave s’éleva dans mon dos. Sentant les poils se hérisser sur mon échine, je fis volte-face, tout en montrant les crocs. L’individu qui avait parlé était un mâle grand et beaucoup plus âgé. Il était accompagné de ses deux semblables, tous deux plus âgés et baraqués également. Seul, je n’avais aucune chance contre eux trois. Frustré et terriblement énervé, je sifflai alors

— Ça ne se voit pourtant pas ? Mon frère a besoin d’aide, nous sommes seuls ! Vous, fichez nous la paix.

Je me relevai pour faire face à ces intrus. Je sentis Frost qui m’appelait faiblement, mais là j’avais des comptes à régler avec ces malpolis.

— Chassons-les, nous perdons notre temps. Autant ne plus jamais les revoir.

— Nous ne sommes pas des sans cœur. Le code du guerrier nous enseigne la bienveillance, même si ces jeunes n’appartiennent pas à notre Clan, ils ne survivront pas sans nous. Ramenons-les au camp, nous verrons après.

Ne sachant plus quoi faire, je vis les deux chats aidant Frost tandis que le troisième me poussait en avant. Nous n’avions pas le choix.



Cela faisait plusieurs jours que nous étions au sein du Clan de la Neige. Leur chef avait accepté que nous restions, du moins le temps que Frost reprenne des forces. Il se trouvait avec le guérisseur, dans sa tanière. Ce dernier avait déclaré qu’il était atteint du mal blanc, mais qu’il s’en remettrait.
Moi, je découvrais la vie de Clan. Tous ces chats vivaient sous l’enseignement du code du guerrier. Les guerriers défendaient le Clan, ils formaient les apprentis. Lorsqu’il devenaient trop vieux, ils rejoignaient les anciens. Les reines élevaient leurs chatons avant de retrouver leur poste de guerrières. Le guérisseur soignait les malades et blessés. Tous ces chats étaient commandés par leur chef, qui était lui même secondé par son lieutenant. Tous s’entraidaient et vivaient ensemble, en harmonie.



Les jours passèrent encore. Je crois que j’ai perdu la notion du temps. Une lune s’était déjà écoulée, peut-être même deux, en fait. Frost était rétabli et de nouveau sur pattes.
Deux jours plus tôt, lui et moi nous étions adressés au chef du Clan, lui demandant si il y avait possibilité de rejoindre le Clan de la Neige. Il avait annoncé sa décision la veille au crépuscule. Avant de les rejoindre complètement, il avait déclaré que nous devions suivre leur apprentissage pour que nous soyons sûrs de notre décision. Et c’était ainsi qu’il m’eut renommé Nuage de Ronce, et mon frère Nuage de Blizzard. Nous étions plus vieux que les autres apprentis, mais plus jeunes que les guerriers.

Et nous passâmes les jours suivants, les lunes suivantes, à nous entraîner avec nos mentors respectifs. Et c’était lors des entraînements de chasse et de combat que je vis que les enseignements de Silver s’étaient montrés précieux.



Frost était désormais Blizzard Éternel. Moi, Aiden, étais devenu Légende des Ronces, sûrement pour mon arrogance et mes airs supérieurs. Anciennement solitaires, nous étions désormais ds guerriers du Clan de la Neige. Contrairement à ce que les autres pensaient, nous nous étions faits à la vie de Clan. Certains doutent encore de notre loyauté. Je sais que la mienne est vacillante, contrairement à celle de mon frère. Mais ça, seuls nous deux le savons. Ou bien que moi.


designed by Twist for QCUD






Dernière édition par Légende des Ronces. le Dim 13 Sep 2015 - 23:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starvingshark.forumactif.org/
Chauve-Souris
Guerrière
avatar

Messages : 512
Date d'Inscription : 28/08/2014


Personnage
Cats Points:
1335/99999  (1335/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: LÉGENDE DES RONCES — entends ma rage ! [26/09]   Sam 12 Sep 2015 - 14:45

Welc'!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile des Vents

avatar

Messages : 6665
Date d'Inscription : 10/02/2014


Personnage
Cats Points:
3035/99999  (3035/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: LÉGENDE DES RONCES — entends ma rage ! [26/09]   Sam 12 Sep 2015 - 15:53

Bienvenue :B
J'ai validé tes codes, seulement... Je ne suis pas sure que le nom passe. (empereur n'étant pas vraiment en rapport avec les chats sauvages même si je trouve le nom très joli).
Mis à part ça, je te laisse terminer, il ne te manque que l'histoire, tu auras jusqu'au 26 septembre pour terminer ! Bonne chance ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warriorsrpg.forumactif.org
Ruse de la Renarde

avatar

Messages : 1948
Date d'Inscription : 31/07/2015


Personnage
Cats Points:
2435/99999  (2435/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: LÉGENDE DES RONCES — entends ma rage ! [26/09]   Sam 12 Sep 2015 - 16:20

Bienvenue ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messager des Nébuleuses.
Guerrier
avatar

Messages : 61
Date d'Inscription : 02/07/2015


MessageSujet: Re: LÉGENDE DES RONCES — entends ma rage ! [26/09]   Sam 12 Sep 2015 - 16:39

Bienvenue ♥ Mais dis-moi,tu serais pas anciennement Foudry ? Ton style de graphisme me rappelle beaucoup cette personne ! Belle signature en tout cas et j'aime ton nom♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Esprit du Léopard

avatar

Messages : 2063
Date d'Inscription : 22/04/2014


Personnage
Cats Points:
1785/99999  (1785/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: LÉGENDE DES RONCES — entends ma rage ! [26/09]   Sam 12 Sep 2015 - 17:12

Welcome ! Bonne continuation, et au passage, très belle signature ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divergenterpg.forumactif.org/login
Étoile Diaphane

avatar

Messages : 2515
Date d'Inscription : 01/04/2014


Personnage
Cats Points:
2350/99999  (2350/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: LÉGENDE DES RONCES — entends ma rage ! [26/09]   Sam 12 Sep 2015 - 17:56

Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thebattleofclans.forumactif.org
Couronne de Lierre
Apprenti Guérisseur
avatar

Messages : 492
Date d'Inscription : 02/01/2015


Personnage
Cats Points:
835/99999  (835/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: LÉGENDE DES RONCES — entends ma rage ! [26/09]   Sam 12 Sep 2015 - 18:39

Bienvenue ! c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Légende des Ronces
Guerrier
avatar

Messages : 267
Date d'Inscription : 11/09/2015


Personnage
Cats Points:
1070/99999  (1070/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: LÉGENDE DES RONCES — entends ma rage ! [26/09]   Sam 12 Sep 2015 - 19:31

Merci <3

Pour le nom, je me suis demandé justement, je vais voir si je trouve autre chose :/.

J'ai connu plusieurs Foudry, je suis pas sûre de connaître celle dont tu parles. Mais avant on me surnommait Requiem (je pense pas que ça dise quelque chose à quelqu'un **)

Btw je pense avoir finir de corriger mon histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starvingshark.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LÉGENDE DES RONCES — entends ma rage ! [26/09]   

Revenir en haut Aller en bas
 
LÉGENDE DES RONCES — entends ma rage ! [26/09]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne
» Les lieux de la légende...
» Quelque vilains dans la Légende

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quatre Clans, Une Destinée :: Votre Personnage :: Vos Présentations :: Présentations Validées :: Clan de la Neige-