Quatre Clans, Une Destinée

Spring Theme © Honey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Quatre Clans, Une Destinée !
Crédits :
    Fondatrice : Etoile des Vents
      Administratrices : Étoile Diaphane, Esprit du Léopard & Étoile des Tempêtes
        Modératrice : Profondeur des Abysses
      Design actuel : Honey~ le 17/03/17 / Reira & Twist : Codages
    Concept tiré des livres "La Guerre Des Clans", écrits par Erin Hunter.
Nouveautés :

17/03 : Nombreuses nouveautés sur QCUD (www)
17/03 : Résumé de la guerre (www)
17/03 : Assemblée des Clans! (www)
17/03: Recrutement de modérateur (www)
Clan des Bois, Clan des Ténèbres & Confrérie prioritaires ! Les autres Clans sont Fermés.
La Confrérie recherche un Soigneur & un Apprenti Soigneur !
Ainsi que des chefs de catégorie !
Le Clan de la Neige recherche un apprenti-guérisseur et un guérisseur !
Le Clan des Ténèbres recherche un apprenti-guérisseur !
Le Clan des Bois recherche des guerriers !
Merci de vous référer aux Effectifs (www)

Partagez | 
 

 Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Eclipse de Lune
Émissaire
avatar

Messages : 335
Date d'Inscription : 10/11/2015


Personnage
Cats Points:
775/99999  (775/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost   Lun 2 Jan 2017 - 18:11



« On n’a pas vraiment de nom, c’est juste ma famille. Y’à mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs, et deux solitaires qui vivent avec nous. Mon père a entendu parler des Clans et de leurs traditions, et il nous a tout raconté. Et toi ? Tu as de la famille ? »

Le mensonge était innocent mais bien tenté. Cependant, Eclipse de Lune doutait que le clanique se fasse berner aussi facilement.

« Oh tu sais ma famille, je n’ai jamais su si j’en avais ou non. Je dois bien avoir un père et une mère, sinon je ne serais probablement pas ici, suivant les règles de la nature, mais je ne m’en souviens pas. Qui était-il ? Où sont-ils ? Ai-je un frère, une sœur ? Tout cela me passe au-dessus de la tête à vrai dire. Un guerrier a bien d’autres choses à penser que de se préoccuper de sa famille. Et bien toi en revanche, tu en as de la chance de vivre avec ta famille… Bien que le mensonge doit avoir un goût si amer dans ta jolie gueule d’ange… Et si on faisait un marché ? Arrête de te foutre de ma gueule, et dit moi d’où tu viens. Je suis prêt à parier que ta copine qui se cache derrière les buissons depuis le début de notre rencontre est loin d’être de ta famille. Me prend pas pour un con trésor, il me semble que tu as des choses à gagner avec moi… Non ? »

La bicolore insulta le vent, en colère. Cependant il lui fallait intervenir, et s'approcher de Petite Rivière. Alors que la haine des clans avait mis des lunes à s’apaiser, elle revenait en flèche. Elle haïssait ce matou, pour le moment, en tout cas. Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas joué et elle voulait bien tenté une manche, qu'importe qui gagnerait. Elle allait faire revenir à la surface ses rôles, parmi eux la gentille minette. Celui-ci servirait pour mettre en sûreté Petite Rivière, pour le reste, elle laisserait sa nature faire.
Elle sortit du buisson, l'air hagard, tel une personne qui ne comprenait pas ce qui lui arrivait.

"Je suis confuse, vous devez vous méprendre."


Elle s'approcha et se mit à côté de la petite, elle la poussa délicatement derrière elle et sortit les griffes. Débarrassée de son expression d'idiote simplette, elle se plaça vers Nuit Fantôme et montra les crocs.

"Tu te méprends sur une chose, ici, ce n'est pas toi qui fais les marchés. Tu veux quoi? Un nom? Pourquoi? Pour le dire à ton chef et à ton clan chéri? Comme ça tu seras un héros et tu auras ta prime quand vous vous serez débarrasser de nous? Mais qu'est-ce que tu crois? Qui sait, on va peut-être le faire avant?"

>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rivière Trouble
Aspirant-Émissaire
avatar

Messages : 106
Date d'Inscription : 30/01/2016


Personnage
Cats Points:
110/99999  (110/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost   Lun 2 Jan 2017 - 22:04

« Oh tu sais ma famille, je n’ai jamais su si j’en avais ou non. Je dois bien avoir un père et une mère, sinon je ne serais probablement pas ici, suivant les règles de la nature, mais je ne m’en souviens pas. Qui était-il ? Où sont-ils ? Ai-je un frère, une sœur ? Tout cela me passe au-dessus de la tête à vrai dire. Un guerrier a bien d’autres choses à penser que de se préoccuper de sa famille. Et bien toi en revanche, tu en as de la chance de vivre avec ta famille… Bien que le mensonge doit avoir un goût si amer dans ta jolie gueule d’ange… Et si on faisait un marché ? Arrête de te foutre de ma gueule, et dit moi d’où tu viens. Je suis prêt à parier que ta copine qui se cache derrière les buissons depuis le début de notre rencontre est loin d’être de ta famille. Me prend pas pour un con trésor, il me semble que tu as des choses à gagner avec moi… Non ? »

A mesure que le matou répondait au mensonge de la chatonne, son expression changeait. Si Petite Rivière l'avait trouvé suspect au début, il lui apparaissait à présent très menaçant. Effrayée, la petite était bien tentée de reculer. Mais ce serait lui montrer des faiblesses, et elle devait se montrer forte. Alors elle ne bougea pas d'un poil, fusillant le chat du regard. Intérieurement, elle était folle de rage. De la manière dont il lui avait parlé, mais aussi et surtout à cause du fait que son mensonge ne soit pas passé. Elle se sentait incroyablement bête, et en danger. Seule, face à ce guerrier qui semblait plein de haine. Il parlait d'un autre membre de la Confrérie, or Petite Rivière ne parvenait pas à déceler l'odeur de sa camarade. Elle regrettait soudainement sa petite excursion en solitaire. Si seulement Serres du Condor était là avec elle. Elle se sentait en sécurité avec lui, il se montrait toujours très protecteur et cela réconfortait la chatonne d'être en sa compagnie. Au moment même où elle pensait cela, elle entendit les buissons frémir, et vit apparaître Eclipse de Lune. Elle avait l'air perdue, déboussolée. Et c'était ça qui allait l'aider ?

"Je suis confuse, vous devez vous méprendre."

Petite Rivière grogna lorsque la femelle se plaça devant elle, comme pour la protéger. Comme si elle avait besoin qu'on la protège. Elle pouvait très bien gérer le matou seule. Enfin, elle pouvait essayer au moins... A présent, elle voyait seulement le faciès menaçant de Nuit Fantôme. Eclipse de Lune finit par reprendre, abandonnant son air perdu.

"Tu te méprends sur une chose, ici, ce n'est pas toi qui fais les marchés. Tu veux quoi? Un nom? Pourquoi? Pour le dire à ton chef et à ton clan chéri? Comme ça tu seras un héros et tu auras ta prime quand vous vous serez débarrasser de nous? Mais qu'est-ce que tu crois? Qui sait, on va peut-être le faire avant?"

Petite Rivière réprima un hoquet. Inconsciemment, ou pas, Eclipse de Lune venait de dévoiler au matou belliqueux que la Confrérie pouvait être plus menaçante qu'il le pensait. Alors que la chatonne avait fait de son mieux pour mentir, même si cela n'avait pas franchement porté ses fruits... Folle de rage, la petite femelle rousse se contenait. Elle mourrait d'envie de sauter sur le guerrier clanique. C'est à ce moment qu'elle sentit une nouvelle odeur. Elle ne savait pas de qui il s'agissait, mais un inconnu approchait. La chatonne, à l'affût, tentait d'apercevoir le nouveau venu. Elle finit par poser son regard sur une forme féline qui s'avançait futilement vers eux. Il s'agissait d'une femelle au pelage gris perle, dont elle ne connaissait ni le nom, ni l'origine. Etait-ce un chat des clans ? Etait-elle une amie de Nuit Fantôme ? Rapidement, elle compris qu'ils appartenaient à deux clans différents, leurs odeurs n'étaient pas les mêmes. Pendant tout ce temps perdue dans ses pensées, Petite Rivière n'avait pas prêté attention à l'émissaire et au guerrier. Et à présent, une inconnue comptait s'inviter à la joyeuse petite fête.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuit Fantôme
Guerrier
avatar

Messages : 292
Date d'Inscription : 04/12/2015


Personnage
Cats Points:
2250/99999  (2250/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost   Mar 3 Jan 2017 - 21:49

Lucifer, entends-tu le chant des corbeaux ?



Il prenait de l'avance et progressivement, il me submergea. C'était comme lorsque j'étais tombé dans l'eau, alors que je m'entraînais à pêcher. À l'époque je ne savais pas encore nager, et l'eau de la rivière m'avait paru si étouffante. Comme l'était Pandemonium à cet instant.

Petite Rivière me regardait, les yeux grands ouverts. Ma soudaine agressivité l'avait surprise et l'odeur de sa peur me parvenait déjà dans mes narines, alimentant encore plus la soif de sang de l'Autre. Mais elle se reprit rapidement, et le nuage de terreur dans ses yeux se transforma en une étincelle de fureur. Elle était fière, et digne. Elle semblait déjà avoir un caractère bien trempé, pour son âge. Dieu, que cette petite était intéressante pour moi !
Alors que la petite semblait m'insulter de tous les noms intérieurement, sa copine sortit de sa cachette, l'air totalement perdue. Elle semblait si innocente mais ses épaules musclées et la finesse de ses mouvements ne me permettait pas de baisser ma garde. Elle pouvait très bien vouloir m'entourlouper, comme avait tenté de faire la Rivière.


« Je suis confuse, vous devez vous méprendre »


Elle s'approcha, sortant de l'ombre et découvrant son corps au pelage noir et blanc. Ses yeux verdâtres se posèrent sur la petite et elle s'en approcha. Doucement, elle poussa la chatonne rousse derrière elle et changea totalement. Elle sortit les griffes et se plaça devant moi. Sa fureur était grande, faisant presque reculer le Fantôme intérieur.


« Tu te méprends d'une chose, ici, ce n'est pas toi qui fait les marchés. Tu veux quoi ? Un nom ? Pourquoi ? Pour le dire à ton chef et à ton Clan chéri ? Comme ça tu seras un héros et tu auras ta prime quand vous vous serez débarrassé de nous ? Mais qu'est-ce-que tu crois ? Qui sait, on va peut-être le faire avant ? »


Ses paroles furent accompagnées d'une bourrasque de vent. Comme l'effet d'une claque ce qu'elle venait de dire me procura un étrange sentiment. Alors que la petite essayait de cacher l'existence de ces félins inconnus, cette femelle, elle, fonçait dans le tas. Elle me faisait l'effet d'un blaireau voulant détruire une pouponnière remplie de chatons. Ainsi elle me dévoila les véritables intentions de ce Clan caché. Détruire les autres. Et très certainement prendre le contrôle de la forêt. Et c'était exactement les mêmes intentions que moi. Détruire le système et imposer ma domination. Changer les choses à ma façon et faire de ses crétins des Clans mes serviteurs.
Alors sans vraiment le vouloir, j'explosai de rire. Un rire franc, fort et gras. Un fou rire qui ne semblait pas vouloir s'arrêter. Mon ventre me faisait atrocement mal et je me mis à me rouler au sol, pris de spasme incontrôlable. Un rire complètement fou, me donnant une allure de psychopathe. Que j'étais très certainement. Je mis du temps à me calmer. Les deux femelles devaient me regarder bizarrement.


« Honnêtement chérie ! Je n'ai jamais autant ri ! Dîtes, c'est comme ça tous les jours chez vous ? Parce que ce que tu viens de me dire me donne bien envie de vous rejoindre... »


Je me relevais, et m'ébrouai, faisant tomber les épines de sapins collées à ma peau nue. Un sourire de boucher illumina mon visage et je m'approchai lentement de la guerrière.


« Crois-tu sérieusement que tous les félins des Clans sont honnêtes et fidèles ? Certains sortent des rangs et vois-tu... Je vous servirais bien la peau de la sénile qui me sert de chef sur un plateau d'argent... Après l'avoir tué de mes propres griffes. On a peut-être les mêmes ambitions ton Clan et moi... Alors oui je veux un nom. Je dirais même que je serais tenté de devenir l'un des vôtres. »


J'avais dit ça en sortant les griffes, prouvant ma détermination à exterminer les Clans. Un jour, ce sera moi, le maître de cette forêt.
GALLINEA


Dernière édition par Nuit Fantôme le Mer 4 Jan 2017 - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Condor
Chef de Troupe des Traqueurs
avatar

Messages : 641
Date d'Inscription : 05/09/2015


Personnage
Cats Points:
860/99999  (860/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost   Mar 3 Jan 2017 - 23:24



Ça faisait un moment que j'avais remarqué la disparition de Petit Rivière et ma compagne, un moment que je remontais leurs effluves qui se poursuivaient en un sillon, en un tourbillon invisible entre les aiguilles sèches parsemant le sol de la forêt. Pourtant, je ne perdais pas patience, mes pattes avançant toujours sans faiblir, dans une démarche légère et douce, mes coussinets caressant le sol mousseux avec cette habileté de traqueur sournois que j'étais. Mes prunelles luisaient sinistrement, mon moral au plus bas.

Je m'en voulais de ne pas avoir gardé un œil sur la chatonne aux pattes sombres et à l’œil vif, la coquine songeant toujours à filer en douce à travers les ronces du campement. Je savais que j'étais l'un des rares à avoir autorité sur elle, et pourtant ma douce lune était à sa poursuite. Cette pensée me redonna de l'énergie, une certaine puissance s'infiltra dans mes pattes qui finirent par courir, bondir, silhouette sombre parmi les fourrées épineux.

Je m'arrêtai avec délicatesse dans ma course lorsque l'odeur des deux femelles se fut plus présente. Seulement, je remarquai qu'elles avaient de la compagnie. Mes yeux, douces gouttes gelées, louchèrent alors au dessus d'un buisson, et je ne savais comment exprimer ma surprise. Une chatonne agacée, derrière une Eclipse de Lune agressive face à un individu des plus étranges...

Ils étaient en plein discours, mais l'étrange mâle qui se portait près d'eux se mit alors à se tordre sur lui, rouler sur le sol en un grand sourire dérangeant, ses éclats de rire résonnant dans mes oreilles noires. Mais il finit par se relever, de la sève de pin luisant étrangement sur son corps nu et dépourvu de poils, quoique très rares. Simple spectateur, mon regard malsain balayait la scène d'un air curieux. L'inconnu s'approcha dangereusement de ma compagne, ses yeux vitreux exprimant sa soif de destruction, un sourire psychopathe défigurant son visage.

« Crois-tu sérieusement que tous les félins des Clans sont honnêtes et fidèles ? Certains sortent des rangs et vois-tu... Je vous servirais bien la peau de la sénile qui me sert de chef sur un plateau d'argent... Après l'avoir tué de mes propres griffes. On a peut-être les mêmes ambitions ton Clan et moi... Alors oui je veux un nom. Je dirais même que je serais tenté de devenir l'un des vôtres. »

Je bondis alors à sa rencontre, ombre glissante dans l'éclat hivernal du soleil, soleil qui traversait les conifères environnant, leurs parures épineuses couvrant le sol dans un tapis sombre et ocre. Je me plaçai près de ma compagne, caressant le dos de Petit Rivière au passage avec ma queue plumeau. Une silhouette familière faisait aussi son apparition, mais j'ignorai l'imbécile qui se joignait à la fête.
Mes prunelles limpides observèrent alors longuement et froidement l'individu, avant que je ne réponde à ses paroles d'un ton détaché et arrogant, ma nature provocante éclairant mes pupilles d'une lueur sournoise.

« Ce ne sont que des paroles. Bien des félins trahissent leurs clans, et ils restent pourtant des lâches et peureux. Tu es intéressant. Mais je doute qu'on t’accueille parmi nous. Il nous faudrait une preuve de ta détermination. Mon regard se tourna alors avec lenteur vers Reflet des Illusions, mon regard s'attardant sur l'inconnu à la peau dépourvue. Ma queue la pointa, et un sourire se dessina sur mes babines, alors que je lui proposai de ma voix du miel le plus délicieux. Je te présenterai à Danse Crépusculaire si tu fais tes preuves sur cette clanique qui n'a rien à faire ici, tout comme toi d'ailleurs. Sache qu'on aime aller au bout des choses, alors ce serait dommage si son coeur bat encore ne serait-ce qu'un peu. Je fis une pause, mes iris polaires se reportant sur le mâle neige. Après, si tu as une autre alternative plus alléchante pourquoi pas... tant que tu prouves que tu peux être l'un des nôtres. »



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eclipse de Lune
Émissaire
avatar

Messages : 335
Date d'Inscription : 10/11/2015


Personnage
Cats Points:
775/99999  (775/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost   Mer 4 Jan 2017 - 15:30



L'étrange chat partit soudainement dans un fou rire, laissant Eclipse de Lune dans l’incompréhension. Devant elle se jouait une scène plutôt comique, le clanique laissait échapper des sons d'hilarité tout en se roulant par terre. Était-il dans l'exagération, le faisait-il exprès? Il voulait sans doute la déstabiliser, ou alors, il était totalement fou,après tout, c'était probable. Un véritable psychopathe, une bonne recrue pour La Confrérie.

« Honnêtement chérie ! Je n'ai jamais autant ri ! Dîtes, c'est comme ça tous les jours chez vous ? Parce que ce que tu viens de me dire me donne bien envie de vous rejoindre... »

Il s’ébroua et se releva laissant la bicolore perplexe. D'un côté ce félin était parfait d'après son attitude et ses dires pour les rejoindre mais elle se méfiait et pas parce qu'il pourrait être un espion des clans, non. Il avait quelque chose chez lui de froid, de déterminé et de terrifiant.

« Crois-tu sérieusement que tous les félins des Clans sont honnêtes et fidèles ? Certains sortent des rangs et vois-tu... Je vous servirais bien la peau de la sénile qui me sert de chef sur un plateau d'argent... Après l'avoir tué de mes propres griffes. On a peut-être les mêmes ambitions ton Clan et moi... Alors oui je veux un nom. Je dirais même que je serais tenté de devenir l'un des vôtres. »

L'émissaire sentit une odeur, reconnaissable entre toutes et le porteur l'ai rejoint. Elle regarda Serres du Condor, un peu mécontente qu'il vienne, elle espérait qu'il ne pensait pas qu'elle était une princesse à sauver. Si elle était une princesse, le royaume serait en péril ou le peuple se serait rebeller et elle ne pouvait pas être sauver. Elle était une princesse déchue dont on n'avait attaqué le royaume et ses habitants. Tout cela avait été rassembler par la nouvelle elle, une vraie peste et sadique avec comme seule loi le promesse faite à son père que l'ancienne elle brandissait telle une limite infranchissable mais si fragile. Si la nouvelle perdait du terrain, surtout avec les petites et son compagnon, certain moment, comme celui-ci la ravivait. Des deux s'était créer un juste milieu qui balançait des deux côtés.


Ce ne sont que des paroles. Bien des félins trahissent leurs clans, et ils restent pourtant des lâches et peureux. Tu es intéressant. Mais je doute qu'on t’accueille parmi nous. Il nous faudrait une preuve de ta détermination."

Reflet des Illusions faisait son apparition et son frère ne voulait pas perdre cette occasions, il allait en profiter.

"Je te présenterai à Danse Crépusculaire si tu fais tes preuves sur cette clanique qui n'a rien à faire ici, tout comme toi d'ailleurs. Sache qu'on aime aller au bout des choses, alors ce serait dommage si son coeur bat encore ne serait-ce qu'un peu. Après, si tu as une autre alternative plus alléchante pourquoi pas... tant que tu prouves que tu peux être l'un des nôtres. "


La bicolore voulait éviter ce combat et elle avait trouver la solution. Le mâle à la peau nue avait sur lui plusieurs traces de combat notamment une énorme entaille sous la gorge. Il ne pourrait pas combattre, celle ci n'était pas entièrement cicatriser et la rouvrir lui causerait des ennuis, des ennuis mortels.

"Tu avais un rude adversaire n'est-ce pas? Quelle était l'ampleur de cette guerre?"

Elle sourit, un sourire faux, qui montrer sa volonté d'en savoir plus.

"Il ne pourra pas se battre, Condor, tu le sais mieux que moi. N'importe qui peux parler, il est vrai, cependant, je sens qu'il le peut. Le montrer à Danse Crépusculaire serait une mauvaise idée. Même sil bat ta sœur, vu son physique, elle le mettra à l'épreuve, sa blessure l'empêchera de battre un puissant chat."Elle fit une courte pause avant de reprendre. "J'ai une meilleure idée. Je veux des infos. Dis moi ce qui est utile, montre que tu peux trahir sans gêne ton clan, et je répondrais à tes questions, hors lieu de notre abri."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuit Fantôme
Guerrier
avatar

Messages : 292
Date d'Inscription : 04/12/2015


Personnage
Cats Points:
2250/99999  (2250/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost   Dim 8 Jan 2017 - 1:05

Lucifer, entends-tu le chant des corbeaux ?



Alors que je plantais mes yeux grisâtres dans les belles prunelles de la guerrière, un autre chat fit son entrée. Dire que la petite avait voulu me faire croire qu’elle était seule. Voilà que son Clan se ramenait devant moi. Du moins, une jolie petite patrouille. Le félin était un mâle élancé, à la longue fourrure noire et blanche. Il était assez élégant, avec ses yeux d’un bleu glacial, bien plus élégant que moi en tout cas. Il s’avança, souplement et caressa le dos de la Rivière de sa queue touffue et se plaça près de la femelle, tel un chevalier servant devant une demoiselle en détresse. Celle-ci semblait assez mécontente de le voir arriver à son secours. Y avait-il une quelconque relation entre ses deux félins ?


« Ce ne sont que des paroles. Bien des félins trahissent leurs clans, et ils restent pourtant des lâches et peureux. Tu es intéressant. Mais je doute qu’on t’accueille parmi nous. Il nous faudrait une preuve de ta détermination. Je te présenterai à Danse Crépusculaire si tu fais tes preuves sur cette clanique qui n’a rien à faire ici, tout comme toi d’ailleurs. Sache qu’on aime aller au bout des choses, alors ce serait dommage si son cœur bat encore ne serait-ce qu’un peu. »


Il pointa quelque chose, quelqu’un qui n’était pas dans mon champ de vision et qui me fis me retourner. Non loin derrière moi, une étincelante fourrure grise perça l’ombre des sapins de cette forêt. Le vent ayant changé de direction, je ne pouvais sentir son odeur. Je ne la connaissais pas, mais je l’avais déjà vue. Cette guerrière, elle appartenait au Clan des Ténèbres. Que faisait-elle là ? Son nom me revint, Reflet des Illusions, compagne d’Étoile du Dragon. Je l’avais croisé sur le champ de bataille alors qu’elle se préparait à quitter son compagnon, pour un endroit plus sûr, loin des hurlements et du fracas de la guerre.
Ce chat me paraissait plus dangereux, plus intimidant. Il semblait sûr de lui, figure sournoise et provocante qui ne cherchait qu’à me faire sortir de mes gonds. Il venait de me traiter de lâche, de peureux. Mais connaissait-il la personne qu’il avait en face de lui ? J’étais le guerrier fantôme, le guerrier solitaire, le guerrier qui connaissait tout ce que les Clans ne connaissaient pas. Le sang. Le meurtre. La peur. Les sacrifices. Il me présenterait à sa chef uniquement si je tuais cette guerrière. Il me donnait le sale boulot. Car visiblement, il mourrait d’envie de la voir morte. Ses yeux s’étaient illuminés lorsqu’il l’avait vue, comme s’il était heureux de la retrouver. Heureux d’espérer la voir périr. C’était lui le lâche. Pas moi.


« Après, si tu as une autre alternative plus alléchante pourquoi pas… Tant que tu prouves que tu peux être l’un des nôtres. »


J’allais lui répondre, lui faire ravaler son sourire provoquant lorsque la femelle bicolore le coupa, sortant de son mutisme boudeur.


« Tu avais un rude adversaire n’est-ce pas ? Quelle était l’ampleur de cette guerre ? » Elle fit une pause et se tourna vers le Provocant « Il ne pourra pas se battre Condor, tu le sais mieux que moi. N’importe qui peux parler, il est vrai, cependant, je sens qu’il le peut. Le montrer à Danse Crépusculaire serait une mauvaise idée. Même s’il bat ta sœur, vu son physique, elle le mettra à l’épreuve, sa blessure l’empêchera de battre un puissant chat. J’ai une meilleure idée. Je veux des infos. Dis moi ce qui est utile, montre que tu peux trahir sans gêne ton clan, et je répondrais à tes questions, hors lieu de notre abri. »


Alors elle savait. Elle était au courant pour la guerre. Ma blessure était visible, après tout je n’avais pas assez de poils pour la cacher. Elle était profonde, et même si la guerre s’était terminé il y a près d’une lune, l’ayant mal soignée, elle était encore à vif. Prête à se rouvrir à la moindre occasion. Je ne pouvais pas me battre, pas même contre la chatonne. C’était bien trop dangereux pour ma vie. Car après tout, Étoile des Tempêtes m’aurait tué si le Code du Guerrier ne l’interdisait pas. Reflet des Illusions était donc la sœur de ce chat, Condor. Mais que s’était-il passé pour que son frère ait une telle haine contre elle ? Appartenait-il au Clan des Ténèbres avant de rejoindre cette organisation ? Indirectement, cette femelle bicolore venait de me sauver la vie. En me proposant une alternative que je ne pouvais refuser. Elle était bien trop avantageuse pour moi.


« Et bien ma grande, tu n’es décidément vraiment pas douée dans l’art du mensonge ! Lui aussi fait partie de ta famille ? Mais dit moi mon minet… Qui est le plus lâche entre nous deux ?... Tu semble avoir une telle haine envers ta sœur, pourquoi me laisser le sale boulot ? Tu es trop indigne pour le faire ou tu manques tout simplement d’attribues masculin ? » Je lui fis un clin d’œil, un sourire carnassier pendu sur les lèvres, pour ensuite me tourner vers la noire et blanche. « En effet, mon adversaire était un chat puissant. Le nouveau chef du Clan des Bois aurait pu me tuer. J’aurais pu reconnaître ma défaite mais le vilain s’est enfui lorsque j’ai riposté. L’ampleur de cette guerre ? Et bien disons que si vous avez vraiment envie de détruire les Clans, c’est l’occasion ou jamais de le faire ! » Je me mis debout sur mes deux pattes arrière et fis un mouvement avec mes pattes avant, les invitants à foncer vers la terre des Clans. « Je n’ai aucune attache envers mon Clan. Étoile des Vents a fait de moi son guerrier alors que je n’étais qu’un solitaire déchu. Je ne viens pas d’ici, considérez-moi comme un espion venu d’ailleurs, créer dans l’unique but de rapporter des informations à mon véritable chef. Moi. Ce n'est pas pour vous choquer, ma chère Reflet des Illusions, mais je sais de nombreuses choses, et je suis prêt à tout dévoiler. Peu importe le Clan concerné. »


Une de mes griffes se posa sur ma tête. Moi représentait Pandemonium. L’ancien moi qui n’attendait que la liberté de mon corps. Je venais déjà d'informer ses chats que le Clan des Bois avait un nouveau chef, et que tous les Clans étaient faibles. Les guerriers étaient blessés, meurtris. La plupart pleuraient encore les morts. Personne ne s’attendrait à une attaque surprise. Mais cette attaque, c’était moi qui allais la diriger. Pas cette Danse Crépusculaire.
GALLINEA


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reflet des Illusions
Guerrière
avatar

Messages : 421
Date d'Inscription : 05/09/2015


Personnage
Cats Points:
2255/99999  (2255/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost   Dim 8 Jan 2017 - 22:04

L'herbe tendre, les arbres bruissant dans la brise fraîche lissant la fourrure gris perle moirée d'argent de la guerrière solitaire, le soleil pâle caressant sa silhouette mince et gracieuse, les couleurs l'entourant en un monde magique qui n'appartenait qu'à elle. La forêt, le silence. Tout semblait parfait, le monde s'étendant sous les pattes de la danseuse de mirages qui, lentement, avançait, longeant la forêt dans le calme le plus parfait. Elle se savait sur les terres de la Confrérie, mais ne s'en souciait pas le moins du monde, sûre de savoir se défendre, si elle le voulait, n'étant pas sûre, en revanche, de vouloir encore vivre... D'un pas léger, elle arpentait la forêt inconnue de la plupart des Clans comme étant le repaire de ces terribles félins avides de sang, apparition angélique et déchue pouvant se montrer démoniaque, sans la moindre inquiétude, savourant simplement ce moment à elle seule, quand la princesse des ombres, voleuse d'étoiles, sentit le vent l'envelopper doucement, apportant des fragrances qu'elle reconnut sans peine, suivies de voix dont deux étaient familières, trop familières, autrefois entendues séparées mais pourtant bien liées. Intriguée, elle suivit le murmure du ciel faisant bouger les feuilles, et s'approcha du petit groupe en pleine discussion, reconnaissant la fourrure bicolore d'Éclipse de Lune, son amie, et la pelisse d'encre de celui qui, autrefois, avait été son petit frère. Elle l'avait aimé plus que tout au monde, mais ce n'était que le passé. Les voix continuaient, se succédaient. Reflet des Illusions, quant à elle, écoutait.

« Crois-tu sérieusement que tous les félins des Clans sont honnêtes et fidèles ? Certains sortent des rangs et vois-tu... Je vous servirais bien la peau de la sénile qui me sert de chef sur un plateau d'argent... Après l'avoir tué de mes propres griffes. On a peut-être les mêmes ambitions ton Clan et moi... Alors oui je veux un nom. Je dirais même que je serais tenté de devenir l'un des vôtres. » s'exclama un guerrier, du Clan de la Neige semblait-il, d'une voix sinistre et hilare qui fit simplement sourire l'impératrice des Ténèbres.
« Ce ne sont que des paroles. Bien des félins trahissent leurs clans, et ils restent pourtant des lâches et peureux. Tu es intéressant. Mais je doute qu’on t’accueille parmi nous. Il nous faudrait une preuve de ta détermination. Je te présenterai à Danse Crépusculaire si tu fais tes preuves sur cette clanique qui n’a rien à faire ici, tout comme toi d’ailleurs. Sache qu’on aime aller au bout des choses, alors ce serait dommage si son cœur bat encore ne serait-ce qu’un peu. » répliqua Serres du Condor, la petite marchande d'illusions n'étant autre que "la clanique" ayant un bref pincement au coeur puis une étincelle de mépris et de colère en s'approchant encore, attendant la réponse du guerrier des glaces dont la blessure de la guerre - car c'était là qu'elle l'avait entraperçu, se rappela-t-elle - n'était pas cicatrisée.

S'il décidait de combattre, elle n'aurait aucun mal à le neutraliser, mais n'en avait aucune envie. Ses griffes ne sortiraient pas contre un félin ayant des projets semblables aux siens, contre une amie, une petite, pas même contre son frère. Elle le méprisait, désormais, le haïssait, tout en se montrant indifférente. Mais au fond, sous un bouclier de rancoeur et de déception, l'amour subsistait, cette douce tendresse ne mourant jamais. Éclipse de Lune, sortant de son silence et reprenant sa place, défia alors son compagnon en soufflant, s'adressant avant tout à Nuit Fantôme, comme s'était souvenue la flèche d'argent du nom de ce clanique :

« Tu avais un rude adversaire n’est-ce pas ? Quelle était l’ampleur de cette guerre ? » Elle fit une pause et se tourna vers Serres du Condor, provocateur et insupportable. « Il ne pourra pas se battre Condor, tu le sais mieux que moi. N’importe qui peux parler, il est vrai, cependant, je sens qu’il le peut. Le montrer à Danse Crépusculaire serait une mauvaise idée. Même s’il bat ta sœur, vu son physique, elle le mettra à l’épreuve, sa blessure l’empêchera de battre un puissant chat. J’ai une meilleure idée. Je veux des infos. Dis moi ce qui est utile, montre que tu peux trahir sans gêne ton clan, et je répondrais à tes questions, hors lieu de notre abri. »
« Et bien ma grande, tu n’es décidément vraiment pas douée dans l’art du mensonge ! Lui aussi fait partie de ta famille ? Mais dit moi mon minet… Qui est le plus lâche entre nous deux ?... Tu semble avoir une telle haine envers ta sœur, pourquoi me laisser le sale boulot ? Tu es trop indigne pour le faire ou tu manques tout simplement d’attribues masculin ? » enchaîna Nuit Fantôme, susurrant quelques mots sur lesquels Reflet des Illusions ne pouvait être davantage d'accord avant de se tourner vers Éclipse de Lune. « En effet, mon adversaire était un chat puissant. Le nouveau chef du Clan des Bois aurait pu me tuer. J’aurais pu reconnaître ma défaite mais le vilain s’est enfui lorsque j’ai riposté. L’ampleur de cette guerre ? Et bien disons que si vous avez vraiment envie de détruire les Clans, c’est l’occasion ou jamais de le faire ! » D'un mouvement de pattes, il les y invita, moqueur, et continua, la ténébreuse fière, posée et silencieuse s'arrêtant près de lui. « Je n’ai aucune attache envers mon Clan. Étoile des Vents a fait de moi son guerrier alors que je n’étais qu’un solitaire déchu. Je ne viens pas d’ici, considérez-moi comme un espion venu d’ailleurs, créer dans l’unique but de rapporter des informations à mon véritable chef. Moi. Ce n'est pas pour vous choquer, ma chère Reflet des Illusions, mais je sais de nombreuses choses, et je suis prêt à tout dévoiler. Peu importe le Clan concerné. »

Retenant les pensées s'envolant librement de son coeur et de son esprit, la voleuse d'étoiles, solitaire et rusée, prit un petit moment de réflexion, bref comme un battement de cils, doux comme un battement d'ailes de papillon, puis répondit, sa silhouette élancée droite, fière et indifférente aux menaces de mort pesant sur elles, sa vie défiant les griffes de quiconque d'y mettre un terme, ses prunelles glacées se fondant dans celles du félin à ses côtés, semblant frêle vu de si près :

« Ne vous inquiétez pas, mon cher Nuit Fantôme, j'en sais également un certain nombre et en ce qui concerne mon Clan, je pourrais bien être celle qui donnera les informations... Après tout, je suis bien placée pour. » acheva-t-elle, avec sarcasme, vrillant ensuite son regard bleuté dans celui, identique, du matou qui partageait son sang. Petit Crépuscule, jadis. « Tu veux ma mort, tu me hais, tu me l'as dit un millier de fois, mais tu es incapable d'agir, et tu veux me faire tuer par quelqu'un sous des prétextes, au lieu de me faire face. Tu n'es qu'un lâche, Serres du Condor. »

Puis son regard se fit plus doux et même joyeux tandis qu'elle passait près du mâle sombre sans lui accorder aucune attention, pour poser brièvement sa joue contre celle de son amie, qu'elle tenait pour protégée de loin et qui, depuis la guerre, la faisait hésiter, entre autres raisons, à rejoindre la Confrérie, avant de reculer légèrement à nouveau. C'était la première fois qu'elle revoyait Éclipse de Lune depuis leur rencontre, mais elle n'avait pas oublié ses confidences sur Petite Vague et Petite Écume, qui avaient du grandir. La femelle, en tout cas, était devenue plus forte, plus grande, et tous ces détails firent sourire l'ensorceleuse de la nuit qui murmura, posée et heureuse, presque tendre :

« Je suis contente de te revoir, Éclipse de Lune. J'espère que tu vas bien, et tes filles aussi. »


Puis elle recula se poster, la tête haute, aux côtés de Nuit Fantôme, davantage pour défier Serres du Condor que toute autre chose. Il se conduisait en gamin haineux, mais il avait oublié un détail : ils pouvaient être deux pour jouer à ce jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rivière Trouble
Aspirant-Émissaire
avatar

Messages : 106
Date d'Inscription : 30/01/2016


Personnage
Cats Points:
110/99999  (110/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost   Lun 9 Jan 2017 - 22:11

Petite Rivière était restée en arrière tout le reste du temps, immobile et silencieuse, comme il était si rare de l'y voir. A vrai dire, elle ne se sentait pas à l'aise face à tous ces matous. Entre ses camarades de Clans à cran et l'effrayant guerrier clanique, la tension était à son comble. Ils ne cessaient de se renvoyer la balle sur comment défendre ses intérêts au mieux. La chatonne, quant à elle, rêvait de n'avoir jamais décidé cette excursion et de n'avoir jamais rencontré Nuit Fantôme. Sans ça, jamais ils ne se seraient retrouvé dans une telle situation. C'est à ce moment qu'elle comprit pourquoi il était interdit aux chatons de sortir du camp. Peut-être pour éviter ce genre de rencontres dangereuses. Beaucoup trop d'informations compromettantes avaient fuité. Et depuis que Reflet des Illusions, la soeur que Serres du Condor n'aimait pas, était apparue, c'était devenu encore plus tendu.

Mais tout ça, Petite Rivière n'y faisait pas attention. Elle ne comprenait pas tout ce qui se déroulait devant ses yeux, et se concentrait depuis peu sur le museau de Nuit Fantôme. Qu'est-ce qu'elle rêvait de planter ses crocs dedans. De l'entendre hurler de douleur. Elle n'était pas bête, elle savait bien que face à lui, elle n'avait aucune chance. Mais depuis un moment maintenant elle bouillonnait intérieurement. Et cela commençait à devenir intenable. Ses griffes lacéraient le sol tandis que sa queue balayait l'air rageusement.

Soudain, alors que la nouvelle venue du Clan des Ténèbres avait fini son intervention auprès d'Eclipse de Lune, d'un ton des plus doux, Petite Rivière bondit toutes griffes dehors en direction de Nuit Fantôme. Elle ne parvint pas à entailler son museau, mais elle s'écrasa sur ses pattes avant avec lourdeur. Si cela ne le fit pas tomber, elle espérait au moins l'avoir surpris, et en profita pour plonger ses crocs dans sa patte avant droite. Elle ne laissa même pas le temps au matou de répliquer qu'elle bondit à nouveau. Cependant, aveuglée par l'adrénaline et la soif de combat, elle fut loin de finir sur le dos de Nuit Fantôme, et se retrouva sur celui de la femelle clanique. La chatonne ne le réalisa qu'après avoir enfoncé ses griffes dans la chair. Oups, pensa-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Condor
Chef de Troupe des Traqueurs
avatar

Messages : 641
Date d'Inscription : 05/09/2015


Personnage
Cats Points:
860/99999  (860/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost   Lun 9 Jan 2017 - 23:19



Mon regard perlé d'une animosité doucereuse, tâches de plaisir haineuses qui fondaient sur ma langue, échauffaient mes papilles d'un désir violent qui brûlait mes pattes paisiblement, de légers picotements, de légères ronces noires. Mes iris électrifiés pincèrent le visage d'Eclipse de Lune, ses paroles fleurissants dans l'air tendu à la croisée des conifères. Mes yeux rieurs roulèrent vers le ciel, un sourire cruel sur les lèvres, un soupir "déçu" flottant au vent.

« Et bien ma grande, tu n’es décidément vraiment pas douée dans l’art du mensonge ! Lui aussi fait partie de ta famille ? Mais dit moi mon minet… Qui est le plus lâche entre nous deux ?... Tu semble avoir une telle haine envers ta sœur, pourquoi me laisser le sale boulot ? Tu es trop indigne pour le faire ou tu manques tout simplement d’attribues masculin ? »

L'âme tremblante me fit un clin d'oeil, son oeil vitreux et bleu. Je restai impassible à sa remarque, attendant la suite, parce qu'apparemment il en avait à revendre le sac de peau.

« En effet, mon adversaire était un chat puissant. Le nouveau chef du Clan des Bois aurait pu me tuer. J’aurais pu reconnaître ma défaite mais le vilain s’est enfui lorsque j’ai riposté. L’ampleur de cette guerre ? Et bien disons que si vous avez vraiment envie de détruire les Clans, c’est l’occasion ou jamais de le faire ! Je n’ai aucune attache envers mon Clan. Étoile des Vents a fait de moi son guerrier alors que je n’étais qu’un solitaire déchu. Je ne viens pas d’ici, considérez-moi comme un espion venu d’ailleurs, créer dans l’unique but de rapporter des informations à mon véritable chef. Moi. Ce n'est pas pour vous choquer, ma chère Reflet des Illusions, mais je sais de nombreuses choses, et je suis prêt à tout dévoiler. Peu importe le Clan concerné. »

J'arquai un sourcil face au discours, peu convaincu. Dans cette guerre, il se battait quand même pour son chef, son clan, et un chef de clan ne pêche pas à la frontière des chats errants pour faire grossir leurs rangs, ils sont plus bien intelligents. Fuit-il le clan maintenant qu'il est affaibli et que la famine menace ? L'autre créature commença alors à parler, sa voix irritant les molécules dans l'air, agitées, irritant mon ouïe comme une épice brûlante.

Je la laissai vider son sac de haine habituel, et sa critique dont je m'en foutais bien, comme toutes les autres d'ailleurs. Simplement, son regard, eau froide, se réchauffa lorsqu'il croisa les traits fins d'Eclipse de Lune, son visage, douces pétales de minuit.

« Je suis contente de te revoir, Éclipse de Lune. J'espère que tu vas bien, et tes filles aussi. »

La féline couleur galet ou bien gravier, grain de sable insignifiant et pourtant pointu, se plaça aux côtés du petit félin laid, une balafre défigurant sa gorge, ce dénommé "Nuit Fantôme", la tête fière. Je retins de rire face à tant de ridicule, ne répondant à sa provocation qu'avec un mince sourire sinistre. Savait-elle seulement que mes filles aimeraient tellement apprendre que j'ai tué une clanique, prônant son cadavre ensanglanté au rayons solaires pour que sa chair sèche avec justesse, avant d'être jeté dans des fourrées où tout le monde pisse ?

Ma protégée entra alors en scène, de sa fougue bouillonnante habituelle, de son arrogance irradiante. Ses pattes noires s’abattirent sur le museau de l'étrange inconnu, mais elle tomba lourdement sur les pattes du petit mâle diaphane. Des crocs étincelèrent l'instant où Petite Rivière ouvrit sa gueule, les plantant dans la patte de Nuit Fantôme avec ardeur, la haine dansant en de lueurs sombres dans ses prunelles.

Je ronronnai tendrement, la chatonne bondissant à nouveau, seulement elle passa au dessus du sombre étranger, s'écrasant sur Reflet des Illusions, ses petites griffes nacrées disparaissant sous l'épaisse fourrure marbrée de celle-ci. Une contraction irradia les muscles de la ténébreuse, sa patte commençant à se lever vers ma protégée, ma prunelle dorée. Je bondis alors vivement en avant, baffant sans ménager ma force Reflet des Illusions, mes griffes s'enfonçant délicatement dans ses joues grises, un puissant coup qui satisfaisait tellement mon esprit, l'apaisait comme le bruissement des ruisseaux estivaux, sa bave filant vivement dans l'air, des sillons grenades décorant son minois tant détesté par ma personne.

« Ne t'avises jamais de la toucher ordure. »

Mon regard étincelant de haine, je me retournai vers Nuit Fantôme, lui adressant un regard farouche, mes prunelles glaciales, ma voix passant du dédain à un doux miel.

« Petit, il y a une différence entre lâcheté et se délecter avec plaisir de voir la personne se détruire en douceur, agonisant dans une vie misérable puis, donner le coup de grâce lorsque l'espoir revient. »


Je souris alors avec fierté, sourire adressé à Petite Rivière, avant de lui ordonner d'un geste de la queue de rejoindre Eclipse de Lune de l'autre côté de cette sorte de barrière qui séparait la Confrérie des intrus claniques. Je poursuivis alors, d'un ton délectable, ma queue ondulant avec douceur, mon regard provocateur fixant Nuit Fantôme, avançant avec légèreté.

« Ça te dégoûte tant d'exécuter une clanique ? C'est regrettable. C'est un des taffs les plus appréciables à la Confrérie. Merci sinon pour tes renseignements, je pense qu'on est déjà au courant mais c'est appréciable quand même cette douce attention. Je pris un air réfléchi quelques secondes, avant de reporter mon attention sur le mâle ambitieux. Tu m'as l'air bien déterminé non ? Je pense que tu devrais déguerpir d'ici et trouver une preuve appréciable par notre meneuse, de belles informations, ou je ne sais quoi, t'as une idée ma douce ? Mes prunelles se posèrent sur ma compagne à mon côté, avant de revenir sur le petit mâle blanc pour poursuivre. Puis, tu reviens te présenter ici à la prochaine nouvelle lune et notre meneuse jugera si tu es apte à appartenir à la Confrérie ou non. Enfin si c'est non ce serait vraiment un triste sort, tu as vu comment ils finissent Petite Rivière non ? Un sourire malin se dessina sur mon visage, tandis que je poursuivis de ma voix mielleuse, pensant aux pauvres félins morts selon le désir de Danse Crépusculaire, leur sang souillant toujours le sol du camp. Si c'est le cas je m'occuperai de tes attributs masculins personnellement. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reflet des Illusions
Guerrière
avatar

Messages : 421
Date d'Inscription : 05/09/2015


Personnage
Cats Points:
2255/99999  (2255/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost   Mar 10 Jan 2017 - 0:46

Droite et fière, extérieurement posée, son masque paisible et glacé couvrant ses traits fins et faisant scintiller doucement ses prunelles, la jolie guerrière à la fourrure gris perle moirée d'argent écoutait, notant chaque détail, chaque renseignement échappé à la brise, ne montrant rien de ses tourments et de la lutte intérieure qui la déchirait, entre coeur, esprit et âme, tandis qu'elle tentait de museler le monstre, jugulant la folie en elle afin de protéger ces félins de l'entité intangible et meurtrière qu'elle personnifiait parfois, flèche rapide, agile et forte, messagère de la Faucheuse. Libérer toute cette rage, la tempête qu'elle enfermait depuis longtemps, ferait ruisseler le sang se mêlant aux eaux sombres du Styx que semblaient dessiner les ombres, et la Ténébreuse était bien trop imprévisible, fille d'Hadès, pour prendre ce risque, se rappelant encore le regard d'Aile de Chimère, ce jour-là, quand la douce boiseuse avait, heureusement, réussi à se protéger. Encore aujourd'hui, si leurs forces avaient été moins égales, Reflet des Illusions ne savait comment ce combat se serait achevé, le chant de la mort, mélodie envoûtante, parlant plus haut que sa conscience... Et même si ce genre d'incident était rare, selon la place de chacun dans son coeur, l'impératrice de la nuit ne pouvait rien promettre, rien affirmer. Elle n'avait jamais blessé Étoile du Dragon ou ceux qu'elle aimait, hormis cette fois-là, mais la peur de faire le moindre mal à Éclipse de Lune la retenait de laisser libre cours à sa folie se mêlant au vent pour répendre des flots pourpres sur l'herbe d'émeraude très tendre. Puis elle cligna des yeux, et les visions de guerre s'estompèrent un instant, tandis que la petite de la Confrérie se jetait sur Nuit Fantôme, ne parvenant qu'à atteindre ses pattes et y plantant ses crocs pointus, couleur d'ivoire. Le guerrier des glaces parut à peine surpris, la princesse des ombres jetant un regard à son amie puis à celui qui, autrefois, avait été son frère, avant que Petite Rivière ne saute à nouveau, passant par-dessus le guerrier des glaces pour atterrir sur le dos de l'ensorceleuse des Ténèbres. Ses griffes passèrent la fourrure, dessinant quelques marques dans la chair dissimulée sous la pelisse aux mille reflets, délicate et belle égide, et la voleuse d'étoiles étrécit ses prunelles de cristal bleuté, limpides et gelées, avant de rejeter la benjamine du groupe, levant la patte en une menace claire. Une autre silhouette, cependant, à la fourrure d'encre, s'était mise en mouvement, et une brûlure diffuse déchira la joue de la petite marchande d'illusions, accompagnée de mots crachés par le Condor, quelques perles grenat dessinant sur ses poils une oeuvre d'art écarlate, serment de mort.


« Ne t'avises jamais de la toucher ordure. » siffla simplement le mâle d'obscurité, avant de reporter son attention sur le second clanique, sa voix se faisant suave, atteignant les oreilles de la reine, fille de Nyx, assourdies comme par le grondement d'une cascade. « Petit, il y a une différence entre lâcheté et se délecter avec plaisir de voir la personne se détruire en douceur, agonisant dans une vie misérable puis, donner le coup de grâce lorsque l'espoir revient. »

Un sourire méprisant de l'ange déchu fut la seule réponse, la suite du discours de cet arrogant n'atteignant même pas son esprit. Disparus les liens du sang, achevées les velléités de patience, de douceur. Les derniers lambeaux brumeux de conscience effacés, ne restaient plus que les griffes, poignards nacrés, irisés, pour faire couler le sang, les crocs et la haine mêlée d'amour et de peine. Elle n'avait jamais eu d'espoir, mais aucune intention de souligner par quelque phrase sarcastique ce mensonge dans l'argumentation de celui qui partageait son sang, qu'elle voulait voir couler. Ce n'était pas la gentille, quoique froide et rusée guerrière que tous connaissaient. Cette silhouette, pourtant fine, gracieuse, merveille d'équilibre et de beauté, renfermait un démon venu du septième cercle de l'enfer pour une autre Divine Comédie. En un battement de cils, tout avait changé, mais le visage aux traits fins restait impassible, n'exprimant rien. Seulement après, un mince sourire se dessina, très doux et calme, trop contrasté de par les flammes glacées dansant dans les prunelles de ciel et d'océan, sur le visage, rendu plus sinistre par les trois traits qui paraient sa joue. D'un geste délicat, elle lissa sa fourrure afin de cacher la blessure gâchant l'harmonie de son visage, puis elle avança vers la protégée de Serres du Condor. Un pas, un autre, et encore un. Quand elle leva à nouveau la patte, le geste était vif, précis, inéluctable comme le Jugement Dernier. Les lames déchirèrent le flanc de la future aspirante, sans gravité mais tout en douleur, avant qu'une autre blessure ne dessine un trait brûlant sur l'oreille de la petite. Le protecteur, ombre au soleil, damné appartenant à plusieurs des cercles de cet Enfer, s'approcha alors, et la danseuse des mirages n'hésita pas une seconde, reproduisant le motif gravé sur son visage, identique et doublé, sur les joues de son cadet. Ce simple mouvement l'apaisa, quelques gouttes de pourpre dessinant comme des larmes sur le visage de son adversaire, et quelques minutes plus tard, son regard de turquoises était paisible, son souffle léger, son coeur empli d'une joie sereine. La Ténébreuse que tous voyaient d'ordinaire était de retour, contemplant son oeuvre sans ciller et suivant sur les poils de nuit le liquide poisseux. L'autre aurait bien voulu répliquer, mais Éclipse de Lune se trouvait entre eux sans que la petite marchane d'illusions ne comprenne comment elle était arrivée là. En détournant la tête, la voleuse d'étoiles et princesse du vent surprit un regard de Nuit Fantôme, qu'elle ne comprit pas immédiatement. Elle le lui rendit, posé, et esquissa un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un chaton perdu, fait une nouvelle rencontre... || ft. Eclip et Ghost
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» Terre en vue pour un chaton perdu
» Nouvelle vie [PV : Ichigo]
» Angleterre, coin perdu loin de Londres...
» Quand l'espoir se fait rare, il y aura toujours une nouvelle qui la renforcera. {PVC le clan}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quatre Clans, Une Destinée :: Partie RPG :: Confrérie :: Territoires :: La Forêt aux Conifères-