Quatre Clans, Une Destinée

Spring Theme © Honey
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Quatre Clans, Une Destinée !
Crédits :
    Fondatrice : Etoile des Vents
      Administratrices : Étoile Diaphane, Esprit du Léopard & Étoile des Tempêtes
        Modératrice : Profondeur des Abysses
      Design actuel : Honey~ le 17/03/17 / Reira & Twist : Codages
    Concept tiré des livres "La Guerre Des Clans", écrits par Erin Hunter.
Nouveautés :

17/03 : Nombreuses nouveautés sur QCUD (www)
17/03 : Résumé de la guerre (www)
17/03 : Assemblée des Clans! (www)
17/03: Recrutement de modérateur (www)
Clan des Bois, Clan des Ténèbres & Confrérie prioritaires ! Les autres Clans sont Fermés.
La Confrérie recherche un Soigneur & un Apprenti Soigneur !
Ainsi que des chefs de catégorie !
Le Clan de la Neige recherche un apprenti-guérisseur et un guérisseur !
Le Clan des Ténèbres recherche un apprenti-guérisseur !
Le Clan des Bois recherche des guerriers !
Merci de vous référer aux Effectifs (www)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre. || ft. DESTRUCTEUR ABYSSAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artémis
Solitaire
avatar

Messages : 28
Date d'Inscription : 10/09/2016


Personnage
Cats Points:
0/0  (0/0)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre. || ft. DESTRUCTEUR ABYSSAL   Mar 6 Déc 2016 - 18:34

Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre.

Le jour se levait une fois de plus au dessus de la ferme qui accueillait la famille divine de Zeus. Seule la petite Artémis était levée, et elle regardait avec une admiration non feinte les premiers rayons de soleil colorer le ciel de couleurs vives. Du rose, du violet, du orange et même du bleu électrique. Toute cette explosion de couleur était tellement loin d'elle et de son poil gris qu'Artémis se fit la réflexion que les ancêtres, dont elle avait entendue parler sur une frontière des clans, devaient bien s'amuser.

Soudain, lasse de n'être qu'une spectatrice, la minette aux longues pattes bondit hors de la grange. Elle sprinta, sa course sous l'air vif de l'hiver la délivrant des restes du sommeil de sa nuit. Elle inspira avec délice les senteurs extérieures, mélange de foin, d'herbe et de légères traces bipèdes, qui entourait la ferme. Il lui faudrait rentrer de bonne heure, avant que toute sa famille ne commence à s'inquiéter. Apollon en particulier réclamait sa présence régulièrement, empiétant parfois un peu trop sur son intimité. La jeune femelle profiterait donc pleinement de son échappée calme avant de revenir à la population.

Elle s'était éloignée ni trop loin, pour pouvoir rentrer en sécurité, ni trop proche, pour s'assurer de ne pas être rattrapée par sa turbulente famille. Allongée sur un carré d'herbe rase, elle léchait avec douceur son imposante toison grise et blanche.

Soudain, un petit craquement brisa le silence, et la chasseresse se redressa vivement sur ses pattes, en position de défense. Un intrus !

- Qui est-là ?, fit-elle, miaulant avec agressivité.

Spoiler:
 
(c) YUKI


Dernière édition par Artémis le Dim 1 Jan 2017 - 11:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destructeur Abyssal
Guerrier
avatar

Messages : 75
Date d'Inscription : 11/09/2016


Personnage
Cats Points:
350/99999  (350/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre. || ft. DESTRUCTEUR ABYSSAL   Mar 13 Déc 2016 - 10:54



Éole soufflait sur la lande, ses soupirs traversant mes poils longs et argentés, caressant les dos luisants des brins d'herbes. Le givre étincelait sur des branches noires, graphismes d'une pureté innocente. Mes poumons inspiraient avec lenteur l'air frais hivernal et expiraient des vapeurs pâles, une ressemblance aux nuages parcourant le ciel blanc.

Mes larges pattes me portaient avec assurance, mes coussinets s'écrasant sur le gel blanc du sol. Mon regard tempétueux parcourut l'endroit où j'étais, et une pensée un peu honteuse a alors éclot dans ma tête. Putain je suis où ?!
Ma queue battait l'air avec puissance, alors que ma tête tournait de gauche à droite, tentant de reconnaître certains arbres, tentant en vain de reconnaître ce chemin habituel.

Des jurons s’échappèrent alors de ma bouche, avant que je ne finisse par soupirer et battre des paupières, reprenant ma marche, assuré que de toute façon, je ne pouvais pas me perdre, et qu'au pire des cas quelqu'un me trouvera. Mes oreilles s'agitèrent, tout comme les poils cendrés qui les ornaient. De mon humeur irascible, ma queue s'emmêla dans des ronces, ces épines haï par mon beau pelage écume.

Je crachai alors, insultant ces foutus plantes de malheur et m'agitant, tirant sur ma queue pour qu'elle soit libérée. Ignorant la douleur, je tirai de toutes mes forces et une fois la queue libérée, je m'écrasai sur le sol avec surprise dans un craquement sonore, une branche ou je ne sais quoi se brisant sous mon poids. Je me relevai alors lentement, furieux, mes pupilles étincelantes bouillonnantes.

« Qui est-là ? »

Je me retournai alors vivement vers la voix, et m'approchai de la silhouette à grands pas menaçants, grondant alors de ma voix dure et colérique :

« Et moi je peux savoir qui t'es cervelle de moineau ? »

Mais mon attitude changea rapidement en reconnaissant le visage levé vers moi, et l'odeur commençant à remplir mes narines tout aussi familière. Ses pupilles d'un doux vert étaient reconnaissables parmi mille. J'ouvris alors ma bouche, surpris, mais aucun son n'en sortit. Je reculai alors, observant la femelle qui se tenait devant moi et un sourire éclatant apparut sur mon visage et mon regard s'embrasa d'excitation.

« Artémis ! Comme tu as grandi ! Tu es devenue magnifique dis-moi ! Je fis une pause avant de me remémorer la scène précédente. Oh excuse-moi pour tout à l'heure, je savais pas que c'était toi et j'étais énervé. »

Mes yeux fouillèrent alors ceux de la femelle gracieuse, avant que je ne m'exclame à nouveau, mon visage rayonnant et souriant :

« Je pensais pas tomber sur toi. Je voulais rendre visite à la famille mais je me suis paumé et punaise t'es devenu grande ! Je t'ai connu quand t'étais une petite boule de poils ! »

Nom de Zeus, elle m'a l'air assez frêle quand même. Enfin, peut-être que je suis trop habitué aux grassouillets de mon clan.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémis
Solitaire
avatar

Messages : 28
Date d'Inscription : 10/09/2016


Personnage
Cats Points:
0/0  (0/0)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre. || ft. DESTRUCTEUR ABYSSAL   Dim 1 Jan 2017 - 11:41

Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre.


Un gros mâle sorti alors des fourrés, l'air terrible, les poils en bataille et l'air furieux. Des morceaux de ronces pendouillaient un peu partout sur son épais pelage. Étrangement, l'inconnu lui rappelait un peu son père, de par l'assurance, la puissance et la grâce qu'il dégageait. Oui, mais Zeus ne se roule pas dans les épines, lui. Cela n'expliquait cependant pas ce que faisait le mâle étranger par ici, puisqu'elle était encore sur les terres de sa famille. Et si...

- Et moi je peux savoir qui t'es cervelle de moineau ?

Cervelle de moineau ? Elle le regarda, offusquée. Certes, Artémis n'était pas aussi intelligente et perspicace que sa sœur aînée, cette je-sais-tout d'Athéna, mais elle possédait un minimum d'intelligence, merci pour elle. Ah, et, n'allez pas croire, elle aimait bien sa sœur … un minimum.

Elle allait cracher lorsqu'elle remarqua que le chat la regardait d'un drôle d'air. Bouche ouverte, il la scruta des yeux, tandis que la petite lui jetait un regard qui voulait clairement dire quelque chose comme : " ben quoi ? ". Soudain, il parut y avoir un déclic chez le félin, qui eut un sourire franc. Allons bon, ce pourrait-il qu'elle est eue raison à propos de l'identité du chat, après tout ?

- Artémis ! Comme tu as grandi ! Tu es devenue magnifique dis-moi ! Fit-il d'une voix amicale. Oh excuse-moi pour tout à l'heure, je savais pas que c'était toi et j'étais énervé.

À moins qu'il ne s'agisse d'un vieil ami à son père, le chat ne pouvait-être qu'un de ses frères. Or, Zeus n'était pas réputé pour avoir plein d'amis mâles.

- Je pensais pas tomber sur toi. Je voulais rendre visite à la famille mais je me suis paumé et punaise t'es devenu grande ! Je t'ai connu quand t'étais une petite boule de poils !

Ce poil gris et ses yeux bleus océan indiquaient parfaitement qui il était. Son père lui avait bien souvent décrit chaque membre de la famille, mais c'était la première fois qu'elle voyait un de ses oncles.

Sa tante Hestia était très souvent présente, même si elle logeait dans une autre parcelle de la grange. De même, Héra passait souvent, avec ses petits. Ceux-ci avaient le même âge qu'Artémis et Apollon, et étaient passablement agaçants, toujours en train de se disputer. De toute façon, la grange était tellement énorme qu'une trentaine de chats auraient tenus sans trop de difficultés.

- Ah. Poséidon, c'est cela ? Enchanté. Fit-elle, d'une voie neutre.

Elle se tourna vers le chemin de la ferme, désespérée de devoir si vite y retourner. Enfin, puisqu'il s'était perdu en arrivant, elle ne pouvait pas le laisser seul ou il recommencerait.

- Suivez moi, la ferme est par ici. Continua t-elle de son ton morne. Il ne faudra pas faire de bruit, le petit est en train de dormir.

Spoiler:
 
(c) YUKI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destructeur Abyssal
Guerrier
avatar

Messages : 75
Date d'Inscription : 11/09/2016


Personnage
Cats Points:
350/99999  (350/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre. || ft. DESTRUCTEUR ABYSSAL   Lun 2 Jan 2017 - 20:43



La jeune femelle sembla me reconnaître, ses prunelles vertes étonnées remplacées par une autre expression que je n'arrivas pas à déchiffrer. Je me redressai alors, un soupir satisfait fendant mes babines, attendant un mot de la part d'Artémis, ou une expression joviale éclairer son visage. Je venais rendre visite à Zeus que rarement, et ça m'étonnait toujours de savoir tous les gosses qu'il pondait. J'avais retenu qu'Athéna, l'aînée, et Apollon et Artémis.

« Ah. Poséidon, c'est cela ? Enchanté. »

Sa voix neutre me refroidit immédiatement, et je sentis mon cœur se briser un peu. Je m'assis alors sur le sol lumineux de givre, ces pâles fresques fondant sous mes coussinets en un léger picotement polaire, un peu bouleversé. Bon pas grave, elle m'a jamais vraiment connu. Mon regard se reposa sur Artémis lorsqu'elle celle-ci me proposa, toujours d'une voix neutre qui me blessait un peu :

« Suivez moi, la ferme est par ici. Il ne faudra pas faire de bruit, le petit est en train de dormir. »


Elle me vouvoie ? Et quel petit ? Encore un autre ? Sacré Zeus ! Je ne me levai pourtant pas, toujours un peu étonnée par ma nièce. Elle me vouvoie ! Après un moment de réflexion, je décidai de me lever après m'être ébroué, mon pelage marbré de reflets argentés, mes oreilles cendrés frémissantes.
Mes yeux furent alors attirés par la détente de la femelle, cette sorte de démarche spéciale et son corps élancé. Une idée germa alors dans mon esprit, et je défiai alors la femelle d'un ton chaleureux :

« Dis-moi ma petite, t'as l'air bonne chasseuse. Tu me montre tes talents ? »




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémis
Solitaire
avatar

Messages : 28
Date d'Inscription : 10/09/2016


Personnage
Cats Points:
0/0  (0/0)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre. || ft. DESTRUCTEUR ABYSSAL   Mar 10 Jan 2017 - 19:06

Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre.


Elle observe son oncle, un peu gênée, voyant qu'il paraissait mal à l'aise. Pourtant, il faudra qu'il s'y fasse, elle est ainsi, distante et sauvage, avec chacun. Même avec ses plus proches parents, elle reste en retrait, observatrice. Silencieuse. De toute façon, lorsqu'elle l'amènera à son jumeau, Apollon, celui-ci parlera bien pour deux.

La frustration d'une bonne partie de chasse interrompue est encore présente dans son cœur et Artémis contracte ses petits muscles, justes naissants, la prédestinant déjà à une grande carrière en temps que chasseuse. Elle aime cela, la chasse. Patience, agilité, rapidité et discrétion y sont de mise, c'est tout Artémis, donc.

Son oncle la scrute toujours, la redécouvrant après des lunes d'absences. Artémis se demande d'ailleurs ou il vit, le reste du temps. Son odeur est étrange, emmêlée avec celle d'autres félins. Il doit vivre avec une autre famille, sur des terres aux senteurs différentes.

- Dis-moi ma petite, t'as l'air bonne chasseuse. Tu me montre tes talents ?

La femelle le regarde, bouche entrouverte. Elle réfléchie à sa proposition, quelques secondes, puis hausse les épaules. Pourquoi pas. Après tout, elle n'a rien à perdre, non ? Elle qui voulait tellement continuer à chasser. La proposition du mâle met fin au sentiment de malaise d'Artémis, et elle adresse un tout petit sourire au félin, avant de répondre.

- Oui, avec plaisir.

Sans en ajouter, elle se relève et s'engouffre dans les fourrés, la queue ondulante pour inviter le félin à la suivre.

Artémis se met en position d'écoute, immobile comme une pierre. Son souffle se fait plus discret, ses muscles se détendent en prévision de l'attente. Elle s'oublie, les secondes passent rapidement. Soudain, son ouïe remarquablement fine perçoit les signes distinctifs indiquant la présence d'un rongeur à proximité. Alors, sa position change. Cette fois, elle est prête pour l'attaque.

Elle fuse sur le pauvre animal, faible et amaigri, et l'achève aussitôt. Rapide et efficace, il n'a pas le temps de comprendre ce qui lui arrive.

- Et voilà.

Elle dépose fièrement sa proie au pied d'un arbre et l'enterre aussitôt. Puis, elle jette un regard à son oncle. C'est son tour, maintenant.

(c) YUKI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destructeur Abyssal
Guerrier
avatar

Messages : 75
Date d'Inscription : 11/09/2016


Personnage
Cats Points:
350/99999  (350/99999)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre. || ft. DESTRUCTEUR ABYSSAL   Sam 25 Mar 2017 - 15:34




La proposition sembla étonner ma nièce. Elle me regarda pendant un léger temps, avant d'hausser les épaules, et un petit sourire germa sur son visage pâle. La femelle acquiesça avant de pénétrer les fourrées, sa queue ondulante m'invitant à la suivre. Je la suivis dans l'inconnu avec discrétion, mes pupilles observant les alentours avec une légère méfiance, mes pattes argentées se posant l'une après l'autre.

Je m'adaptai au rythme d'Artémis, l'observant avec une sorte de sentiment de fierté. Elle resta alors immobile, sondant une proie, future victime de ses talents. La femelle grise alterna sa position et se jeta sur un rongeur qu'elle acheva avec précision. Je ronronnai alors, tandis qu'elle enterra son butin au pied d'un platane à proximité, fière.

Artémis, sans un mot, me lança un regard qui semblait m'inviter à chasser à mon tour. J'agitai mes oreilles touffues en signe de reconnaissance, tandis que je me relevai, observant les alentours à la recherche d'une proie particulière. Les arbres touffus devaient accueillir des écureuils. Je voulais faire découvrir à ma nièce l'animal roux. Peut-être qu'elle le connaissait déjà, mais j'osais espérer que non.

Je m'approchais alors vers les racines d'un arbre, où un écureuil dodu était posé. A vrai dire je ne suis pas un chasseur inné et j'ai sûrement dû faire une maladresse parce que le rongeur semblait à l'affût. Je bondis alors hors des fourrées, mais la boule de poils rousse était plus rapide et commença à détaler dans l'arbre. Je me jetai alors sur l'écorce, et ma patte, vive et précise, écrasa la le rongeur contre le tronc. Mes griffes s'enfoncèrent dans la chair de la proie et je descendis un peu brusquement de l'arbre. J'achevai alors la proie en tranchant sa gorge.

Je rejoignis alors ma nièce, les moustaches frétillantes, et miaulai d'un ton chaleureux :

« Je te l'offre, je n'ai pas faim. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artémis
Solitaire
avatar

Messages : 28
Date d'Inscription : 10/09/2016


Personnage
Cats Points:
0/0  (0/0)
Votre Personnage
:

MessageSujet: Re: Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre. || ft. DESTRUCTEUR ABYSSAL   Ven 16 Juin 2017 - 11:51

Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre.


Son oncle se mit en position de chasse sou son regard d'acier. Bien vite, quelques secondes même avant la femelle, il remarqua un écureuil, occupé à grignoter un gland aux pieds d'un grand arbre. Artémis se crispa, dans l'attente de la suite. L'écureuil releva la tête lorsque Poséidon écrasa une feuille, la faisant crisser. À ce moment-là, la chasseresse crut que la partie était finie. Le guerrier des clans était proche du rongeur, mais pas assez pour lui sauter dessus en un coup, et le petit animal n'était pas aux pieds du chêne par hasard. Il pouvait s'enfuir à tous moments par la voie des airs. 

Mais loin d'être aussi défaitiste, le matou bondi sur l'écureuil, sans l'attraper, tout comme Artémis l'avait imaginé. Ensuite, il sauta de nouveau, prévoyant avec précision la trajectoire du rongeur. L'une de ses pattes avant alla cueillir violemment l'animal, le projetant au sol. Quelques secondes après, il était mort.

- Je te l'offre, je n'ai pas faim.

Si Artémis avait déjà mangé de l'écureuil, elle n'en avait tué elle-même. La minette était encore trop petite et pas assez puissante. Son ventre était parcouru de petits gargouillis impatients. Elle regarda la bête morte puis son oncle, avec respect.

- Je vous remercie, au nom de toute ma famille. Un jour, j'en attraperais, moi aussi ! Une étincelle avait soudainement embrasé son regard. Artémis s'appliqua à faire taire cette émotion avant de reprendre poliment. Comptez-vous rester dans les environs quelque temps ? Nous en serions ravi, je pense.
(c) YUKI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre. || ft. DESTRUCTEUR ABYSSAL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les olympiens : Poséidon et Artémis, première rencontre. || ft. DESTRUCTEUR ABYSSAL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poséidon, Dieu des Mers
» Poséidon, EX-Dieu des Océans
» Le Souffle de Poséidon : le naufrage
» Liste des dieux disponibles
» Poséidon, Seigneur des Mers et des Océans

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Quatre Clans, Une Destinée :: Partie RPG :: Terrains communs-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet