Quatre Clans, Une Destinée

Thème Été 2018 © Corby
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur Quatre Clans, Une Destinée !
Nouveautés :
05/03/18 : Le forum est remis à neuf !
Le Clan des Bois et la Confrérie sont prioritaires.
Le Clan des Ténèbres et des Flammes sont fermés.
Les Solitaire & Domestique et le Clan de la Neige sont ouverts.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Baby-sitter (avec Flamme Rousse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Apprenti

avatar
Messages : 101
Date d'Inscription : 28/03/2018


Personnage
Âge: 6 lunes
Rang: Apprenti
Votre Personnage
:
MessageSujet: Baby-sitter (avec Flamme Rousse)   Dim 8 Avr 2018 - 1:06

Il y avait des jours où la mère bien lasse de Petit Cygne avait l'impression que son gringalet de fils aux poils gris-blanc n'était jamais fatigué. Et où elle trouvait cela pénible, de rester enfermée dans la pouponnière simplement pour s'assurer qu'il n'aille pas se noyer dehors, ou se jeter du haut d'un arbre en voulant l'escalader. Ce jour-là était de ceux qui mettaient particulièrement à vif les nerfs de la reine blanche. Mais le chaton ne s'en rendait pas compte, et continuait de chercher, presque diaboliquement, la meilleure façon d'échapper à sa surveillance encombrante.

Il allait bientôt devenir apprenti et c'était A PEINE si on le laissait sortir pour faire ses besoins ! Le morveux trouvait cela injuste et scandaleux. Lorsque sa mère décida, pour la dixième fois consécutive, de l'attraper par la peau du coup pour le tenir tranquille, il piaillait, surexcité, quelque chose comme :

" Mais c'est de la triche de faire ça ! Tu devrais vraiment me laisser partir pour que je te montre que je suis TRÈS BIEN tout seul. Promis promis si tu me LÂCHES je te laisse tranquille pendant trente-et-onze lunes ! "

Elle ne répondit pas, et même si, puisqu'elle se trouvait au-dessus de lui et que ses pattes avaient quitté le sol, il ne pouvait pas la voir, il sentit tout de même un soupir de sa mère passer entre ses dents. Il y sentit un signe de faiblesse.

" Allez si tu veux je veux bien être sage jusqu'à ce que tu sois VIEILLE mais là j'ai vraiment envie de sortir... " essayait-il vainement de marchander.

Ça ne marchait jamais et il le savait bien, pour avoir déjà tenté au moins dix fois ! Boudeur, il arrêta de se débattre et s'apprêtait à baisser la tête pour renoncer à ses revendications jusqu'à ce qu'elle le laisse marcher de nouveau. Sauf qu'elle le fit descendre un peu tôt. Une lueur d'espoir illumina ses petits yeux gris tandis qu'elle répondait, à quelqu'un qui se trouvait derrière lui.

" Ah, Flamme Rousse, tu me sauves ! Tu veux bien le tenir le temps que j'aille dire un mot à son père ? Fais attention, il est vraiment impossible... "

Petit Cygne se retourna et remarqua qu'un drôle de guerrier venait de passer la tête à moitié dans la pouponnière. Il avait à peu près la même taille que sa maman mais il était roux. Et son odeur ne lui disait rien.

" T'es qui ? " commença-t-il, prêt à le mitrailler de questions, mais sa mère l'interrompit avec un regard féroce, un regard lourd de menaces, et de menaces très sérieuses. La reine blanche, qui avait les mêmes yeux gris que lui, prit soin de donner ses consignes à son fils : " Petit Cygne, je te préviens, si Flamme Rousse trouve UNE SEULE chose à redire de toi, je vais m'arranger pour qu'Étoile Arctique attende tes vingt lunes pour faire de toi un apprenti ! "

Il comprit sans mal qu'il fallait prendre un air honteux et avaler sa salive, même s'il ne comprenait pas tout à fait ce que signifiait cette menace. Sa mère ne dut pas trouver sa réaction très crédible, mais n'insista pas plus et sortit de la pouponnière.

" Je crois bien que je vais m'absenter un moment. Si vraiment tu n'en peux plus, Flamme Rousse, demande à une reine de s'occuper de lui... " Elle insinuait qu'aucune reine n'irait le lui demander, mais le chaton tout naïf ne l'entendait pas.

Petit Cygne attendit, ravi, triomphal, que sa mère s'éloigne assez pour ne plus pouvoir l'entendre, puis lorsqu'il sentit qu'elle était loin, il jeta un coup d’œil suspicieux à Flamme Rousse. Lui laisserait-il une chance d'aller dehors, ou bien faudrait-il ruser ? Serait-il facile à duper, ou pas ? C'était comme si, juste en le regardant, il pourrait trouver toutes les réponses.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lieutenant

avatar
Messages : 74
Date d'Inscription : 06/04/2018


Personnage
Âge: 26 lunes (Juillet)
Rang: Lieutenant
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Baby-sitter (avec Flamme Rousse)   Dim 8 Avr 2018 - 12:53

Flamme Rousse s'était de bon pied ce matin, ce qui était rare. Instinctivement, il partit vers le tas de gibier. Il était assez tôt, pourtant, quelques guerriers commençaient déjà à partir en patrouille. Pourquoi se battent-ils tous pour partir en patrouille ? Moi, je trouve cela plus qu'ennuyant. Flamme Rousse avait accepté de respecter le code du guerrier. Mais travailler pour son clan était sûrement la dernière des choses qu'il voudrait faire. Travailler, chasser, combattre ! Pourquoi ne pas simplement laisser faire les autres ? Il prit un maigre mulot sur le tas de gibier et s'installa près de la pouponnière. Il prit une grosse bouchée et écoutait les reines discuter. C'était son passe-temps favoris d'écouter les autres... Bien que souvent, ce qu'ils disent, est terriblement ennuyeux ! Il tendit l'oreille :

-Ce chaton m'exaspère. J'ai hâte qu'il devienne apprenti pour que je puisse enfin me reposer !

Un chaton ? Cela n'étonnait guère Flamme Rousse. Quand il était chaton, lui aussi en faisait voir de toutes les couleurs à sa mère. Ce serait amusant de savoir de qui elles parlent... Les autres reines hochèrent de la tête. Visiblement, ce chaton est plutôt connu chez les reines. Soudain, apparut de derrière, Une femelle au pelage blanc. La compagne de Cœur de Roc ! Le rouquin miaula :

-Bonjour !

La Reine tenait un petit chaton entre ses crocs. Celui-ci semblait ne pas apprécier être piéger près de sa mère. C'était une petite boule de poil grise...Ou plutôt blanche. Il se tortillait comme un poisson hors de l'eau. Soudain, à bout de souffle, il arrêta de se débattre, l'air abattu. Sa mère le posa gentiment au sol. Le chaton semblait surpris, mais plutôt content. Il est drôle ce petit filou ! La reine miaula :

-Ah, Flamme Rousse, tu me sauves ! Tu veux bien le tenir le temps que j'aille dire un mot à son père ? Fais attention, il est vraiment impossible...

Flamme Rousse souris, gêné. Il n'avait jamais fait le Baby-Sitter et savait qu'il n'était pas un modèle pour le chaton. Il allait protester mais se ravisa soudainement. Il regarda à nouveau le chaton, hésitant. Il semblait scruter le rouquin, l'air curieux. Après tout, pourquoi pas ? Cela pourrait être amusant. Flamme Rousse se reconnaissait dans ce petit chaton. On avait l'impression qu'il avait le goût de l'aventure et cela plaisait beaucoup au Rouquin. Il miaula :

-Pas de soucis ! Je peux te le garder le temps que tu te reposes un peu.

Il baissa la tête vers le chaton. Celui-ci ne semblait pas enclin à avoir un Baby-Sitter. Il croit sûrement que je suis autoritaire ou un guerrier énervant. Il sera vite surpris ! Flamme Rousse ronronna tandis que la reine faisait la morale à son petit. Celui-ci semblait ailleurs et l'on avait l'impression qu'il n'écoutait pas un mot de sa mère comme s'il avait écouté ce refrain des milliards de fois. Il semblait tout de même assez effrayé du à la menace de sa mère. Quand sa mère est enfin partie, le chaton me regardait toujours. Le rouquin le rassura :

-Je me nomme Flamme Rousse. Ne t'inquiète pas, je ne vais pas de porter par la peau du cou ou d'autres trucs dans ce genre !

Rien que d'y penser, Flamme Rousse prit un air de dégoût ayant déjà vécu cette situation étant chaton. Il lui demanda de le suivre et les deux partirent vers un endroit assez reclus du camp. Il gronda et prit un air sérieux :

-Ecoute, je vais te montrer notre territoire. Si tu dis à n'importe qui que j'ai enfreins une règle du code du guerrier, je t'arrache la gorge. Compris ?

Flamme Rousse savait que les menaces allaient faire leur petit effet. Il ne voulait pas être méchant mais savait que le respect du clan envers lui était en jeu. Et il ne laissera pas un simple chaton lui enlever ça. Si sa mère apprend que je vais l’emmener hors du camp, c'est Coeur de Roc qui va me tuer... Le rouquin ravala sa salive, l'air inquiet. Il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Et puis, le chaton va pouvoir s'amuser ! Tu sais que tu es le meilleur, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Apprenti

avatar
Messages : 101
Date d'Inscription : 28/03/2018


Personnage
Âge: 6 lunes
Rang: Apprenti
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Baby-sitter (avec Flamme Rousse)   Dim 8 Avr 2018 - 17:31

Le silence finit par se rompre, et ce fut le grand qui parla le premier :

" Je me nomme Flamme Rousse. Ne t'inquiète pas, je ne vais pas de porter par la peau du cou ou d'autres trucs dans ce genre ! "

Petit Cygne écarquilla les yeux. Comment donc ce sale type avait-il pu deviner la chose qui le terrifiait le plus ? C'était louche, ça, très louche. En réalité, puisqu'il n'avait pas vu que tout le monde le regardait lorsque sa mère l'avait pris par la peau du coup, son esprit de chaton simplet ne pouvait pas concevoir que tout le monde savait ce genre de choses.

" Y'a intérêt ! " rétorqua-t-il, avec un semblant d'autorité dans sa voix de gamin, pour essayer de cacher sa stupeur, et aussi pour s'assurer que cette idée sorte définitivement de la tête du rouquin.

Le guerrier s'éloigna ensuite, et Petit Cygne n'osa pas ne pas le suivre. Flamme Rousse avait quelque chose de mystérieux, d'impressionnant, et même de fascinant dans sa façon de marcher. Et puis zut, il fallait bien qu'il essaye d'obéir à sa mère, tant qu'il n'était pas sûr d'avoir affaire à un cafteur ! Le chaton trottina donc à ses trousses aussi vite que le lui permettaient ses petites pattes, lorsqu'il s'arrêta pour lui dire :

" Ecoute, je vais te montrer notre territoire. Si tu dis à n'importe qui que j'ai enfreins une règle du code du guerrier, je t'arrache la gorge. Compris ? "

Le chaton ne voyait pas tellement ce qu'il y avait d'horrible dans ce qu'il ignorait. En fait, il ne comprenait pas tellement la menace de se retrouver la gorge arrachée, par contre, il trouvait ça amusant qu'on lui dise de ne pas être fayot. C'était pas son genre. Il répondit en pouffant de rire :

" HAHA mais tu crois pas que je vais tout balancer ! D'habitude c'est MOI qu'on accuse toujours de tout, alors tu crains rien ! "

En réalité, Petit Cygne était si manipulable que sans qu'il s'en rende compte, on n'avait jamais aucun mal à lui tirer les vers du nez. Plusieurs fois, ses sœurs, surtout Patte Perlée, s'étaient fait punir simplement parce que lors d'un interrogatoire habile, sa mère était parvenue à lui faire dire les choses qu'elles lui racontaient, parfois même en exagérant les exploits !

Peu importait : enfin il était dehors ! Il avait envie de courir dans tous les sens, pour foncer vers tout ce que ses yeux rencontraient afin de sentir, de voir, de toucher tout un tas de trucs !

" Dis dis dis dis ! On pourra grimper aux arbres comme Patte Perlée ? Je veux tout voir, tout ! Tu sais où y'a des blaireaux pour se faire les griffes sur leur museau ? " s'enthousiasmait-il, à voix beaucoup trop forte. Surexcité, il avait tout un tas d'idées absolument "géniales" qui apparaissaient une à une dans sa petite tête. Le genre d'idées qui semblait toujours effrayer sa mère. Mais le rouquin n'avait pas l'air d'être un trouillard, lui, puisqu'il avait dit qu'il ne respectait pas les règles !

Puis, sans prévenir ni regarder vers où il allait, et encore moins en écoutant son aîné, Petit Cygne décida de se rouler dans l'herbe, pour profiter un peu de ce parfum frais et nouveau d'humidité, à la fois plein de fraîcheur et de saleté. Il s'y prenait avec tellement d'énergie que l'herbe, déjà, lui laissait des taches vertes sur son pelage trop salissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lieutenant

avatar
Messages : 74
Date d'Inscription : 06/04/2018


Personnage
Âge: 26 lunes (Juillet)
Rang: Lieutenant
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Baby-sitter (avec Flamme Rousse)   Dim 8 Avr 2018 - 19:23

-HAHA mais, tu crois pas que je vais tout balancer ! D'habitude c'est MOI qu'on accuse toujours de tout, alors tu crains rien !

Le rouquin ronronna. Ce petit filou était exactement comme lui au même âge. Sauf que moi, j'avais une sœur casse-pied et autoritaire qui m'utilisait comme renfort quand elle faisait une bêtise. Le rouquin parut nostalgique en repensant à son étape de chaton. Je viens quand même de me rendre compte que je me faisais marcher sur les pieds étant gamin. J'aurais dû me rebeller ! Mais bon, mon père, ce n'était pas Cœur de Roc. Rien que de penser à son châtiment s'il était vu en train de traîner le gamin dehors, il frissonna. Il s'imaginait déjà être réduit en charpie par le grand matou gris. Reste Optimiste, Flamme Rousse, reste optimiste... Flamme Rousse n'avait peur de rien. Enfin, c'est qu'il espérait. En réalité, il avait des milliards de peurs. Et Cœur de Roc y était présent.

-Dis dis dis dis ! On pourra grimper aux arbres comme Patte Perlée ? Je veux tout voir, tout ! Tu sais où y'a des blaireaux pour se faire les griffes sur leur museau ?

Flamme Rousse sentit ses poils se dresser à l'écoute du mot "Blaireaux". En fait, ce gosse ne me ressemble pas du tout ! J'avais totalement tort !
En réalité, le rouquin avait une peur bleue des Blaireaux, Renards, Bipèdes ou autres bêtes géantes. Rien qu'à l'idée qu'il y en ai sur ses terres, il ne se sentait plus du tout en sécurité. Il fit un rire peu serein au chaton :

-Haha... Ne dis pas de bêtises. Il n'y a pas de Blaireaux sur notre territoire ! Si il y en avait sur nos terres, je serais au courant. Et puis, quelle idée de faire ses griffes sur un truc qui fait 15 fois ta taille !Et, vu ta petite taille, grimper aux arbres ne sera pas une mince affaire.

Il observa le chaton et pouffa silencieusement pour ne pas le vexer. Même si il savait que c'était déjà trop tard pour ça. Le chaton était en train de rouler dans l'herbe. On avait l'impression qu'il sortait d'une hibernation de 10 lunes et qu'il redécouvrait ce qu'était le grand air. Je suppose que c'est la première fois qu'il vient ici... Le rouquin se coucha dans l'herbe et huma l'air doux et paisible de la saison des feuilles Vertes. Il miaula :

-Alors le mioche, c'est la première fois que tu sors du camp, n'est-ce pas ? Je suppose que c'est incroyable pour toi. Si tu veux, je peux te montrer où se cachent les proies. Mais le stade de chasse, ce sera pour quand tu seras apprenti.

Il est trop jeune pour chasser. Et aussi trop faible.Il rit doucement en repensant à sa première sortie du camp. La première fois qu'il avait attrapé un merle en plein vol, la première fois qu'il a dévoré un merle aussi. Et surtout, le regard fier et heureux d'un mentor à son apprenti. C'est le genre de souvenir qui reste gravé dans la mémoire du rouquin. Soudain, il se rappela d'une conversation qu'il avait entendu et demanda :

-Il paraît que tu veux que ce soit notre lieutenant qui soit ton mentor. C'est la vérité ? Ou est-ce encore une de ces rumeurs qui grouillent dans le camp ?

Non pas que Flamme Rousse veuille avoir du travail à enseigner un chaton. Il n'avait d'ailleurs jamais imaginé qu'il puisse un jour, devenir mentor. Il était juste curieux de savoir pourquoi. Néanmoins, une pointe de jalousie était encré dans sa voix. Même si il ne l'avouera jamais, il appréciait ce petit chaton. Mais il n'était pas sûr que cette rumeur soit vraie. On m'a toujours rappelé de ne jamais croire aux rumeurs... Enfin, c'est ce que disait ma sœur. Et je me suis toujours rappelé de ne pas croire aux paroles de ma sœur ! Je m'embrouille tout seul. (=_=)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Apprenti

avatar
Messages : 101
Date d'Inscription : 28/03/2018


Personnage
Âge: 6 lunes
Rang: Apprenti
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Baby-sitter (avec Flamme Rousse)   Dim 8 Avr 2018 - 21:49

" Haha... Ne dis pas de bêtises. Il n'y a pas de Blaireaux sur notre territoire ! Si il y en avait sur nos terres, je serais au courant. Et puis, quelle idée de faire ses griffes sur un truc qui fait 15 fois ta taille ! Et, vu ta petite taille, grimper aux arbres ne sera pas une mince affaire. "

Il agita ses moustaches, un peu énervé qu'on lui rappelle encore sa petite taille. Ce grand-là racontait décidément n'importe quoi ! En plus il devait forcément y avoir tout un tas de blaireaux dehors puisque ses sœurs lui avaient dit qu'elles avaient dormi sur l'un d'entre eux sans le savoir. Et jamais, si on ne lui expliquait pas qu'elles lui racontaient des salades, ce chaton naïf ne remettait en question les histoires invraisemblables que lui racontaient ses sœurs jumelles.

" Alors le mioche, c'est la première fois que tu sors du camp, n'est-ce pas ? Je suppose que c'est incroyable pour toi. Si tu veux, je peux te montrer où se cachent les proies. Mais le stade de chasse, ce sera pour quand tu seras apprenti. "

Les rares fois où il sortait de la pouponnière, il devait rentrer beaucoup trop vite parce que sa mère ne le laissait rien faire. D'ailleurs, elle ne le laissait jamais s'éloigner de la pouponnière. Oh, bien sûr, quelquefois, elle trouvait quelqu'un pour l'emmener ailleurs, mais dans son ressenti à lui, biaisé autant que peut l'être celui d'un chaton qui s'ennuyait beaucoup à la pouponnière, c'était vraiment exceptionnel.

Ses pupilles s'arrondirent lorsqu'il comprit qu'il allait peut-être enfin voir où se cachaient les proies. Il savait que sa mère y allait sournoisement lorsqu'il dormait, sans qu'il puisse l'y suivre, afin de lui apporter sa nourriture, mais il n'était jamais parvenu à trouver les lieux.

" Oh oui oh oui oh oui ! " s'exclama-t-il, en se relevant. A chaque fois qu'une idée lui venait en tête, de toute façon, elle lui semblait bien meilleure et bien plus importante que toutes les autres. Et là, l'idée, c'était de ramener un énorme lapin à sa mère pour lui montrer qu'il se débrouillait très bien dehors. Il se précipita ensuite vers le guerrier roux, lui donnant avec insistance des petits coups de tête pour qu'il se lève et commence rapidement à lui montrer où c'était.

" Il paraît que tu veux que ce soit notre lieutenant qui soit ton mentor. C'est la vérité ? Ou est-ce encore une de ces rumeurs qui grouillent dans le camp ? " demanda le rouquin, sur le chemin. Boum, badaboum, il suffit d'une seconde pour que les proies soient tout à fait oubliées le tas de gibier. Le chaton ne comprenait vraiment pas ce qu'était cette histoire de rumeurs qui grouillaient dans le camp. Peut-être des espèces d'asticots.

" J'espère juste que ce sera pas ma maman parce que si c'est elle je suis bon pour nettoyer la tanière des anciens jusqu'à ce que je sois aussi grand que mon papa et même que c'est mal parti. " répondit-il tout d'abord, sur le ton d'une confidence parfaitement sérieuse. Puis à nouveau, ses pupilles s'arrondirent d'excitation :

" Le lieutenant c'est qui ? Il doit être super-fort ? "

Il avait déjà fait connaissance avec Étoile Arctique, la maman de Petite Tempête, même s'il n'avait pas vraiment compris ce que ça changeait qu'elle soit la meneuse, sinon que sa maman semblait encore plus rapide à censurer tout ce qui sortait de sa bouche lorsqu'elle était présente.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lieutenant

avatar
Messages : 74
Date d'Inscription : 06/04/2018


Personnage
Âge: 26 lunes (Juillet)
Rang: Lieutenant
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Baby-sitter (avec Flamme Rousse)   Lun 9 Avr 2018 - 14:06

-J'espère juste que ce sera pas ma maman parce que si c'est elle je suis bon pour nettoyer la tanière des anciens jusqu'à ce que je sois aussi grand que mon papa et même que c'est mal parti. Et Le lieutenant c'est qui ? Il doit être super-fort ?

La peur de ce chaton est d'avoir sa mère en mentor ? Vu comment il fatigue sa mère, ça ne risque pas d'arriver ! Visiblement, ce petit ne connaissait pas l'existence de notre lieutenant : Jolie Couleuvre. C'était un lieutenant rapide et loyale. Pourtant, ça n'avait jamais été un exemple pour le rouquin, même étant chaton, lui qui aimait dormir, manger, dormir et surtout, qui détestait qu'on lui donne des ordres ! Flamme Rousse savait que lui n'était clairement pas un exemple, mais il espérait tout de même, impressionner le chaton ou n'importe quoi d'autres qui puisse faire divertir le petit. Pour répondre à sa question, le rouquin marmonna entre ses dents :

-Notre lieutenant est une femelle nommée Jolie Couleuvre. Tu la rencontreras sûrement un jour !

Pour essayer de changer de sujet, il essaya d'humer une dernière fois l'air ambiant pour trouver la perle rare : une proie facile et délicieuse. Bon, il faut que je trouve un petit truc à me mettre sous la dent. Et il faut que j'impressionne le petit avec une bonne vieille chasse à l'ancienne ! Juste à ce moment là, son ventre commença à gargouiller. Il sentit une odeur plutôt lointaine mais qui restait dans son périmètre de chasse. Un écureuil ! Le rouquin se lécha les babines et murmura :

-Ecoute, suis-moi. Je vais te montrer un truc super cool.

Le matou se baissa et se cramponna au sol. Il sentit la terre se coller à ses griffes, ce qui était plutôt désagréable. Il baissa la queue et pista la proie. Il se retournait parfois pour être sûr que le chaton le suivait bien. Il n'allait pas aussi vite que lui mais c'était compréhensible vu ses petites pattes. C'est sûr que j'ai déjà vu plus rapide. Au moins, grâce à ses petites pattes, il ne faisait pas trop de bruit, ce qui arrangeait Flamme Rousse. Se coltiner un chaton bavard et bruyant lui aurait vraiment fait sortir de ses gonds. Il se rapprochait de plus en plus de l'écureuil. Je vais l'avoir ! Je vais l'avoir ! Il s'approcha si près qu'il sentait les petits bruits innocents de la proie. Il sortit les griffes et plongea sur la petite bête rousse et lui trancha la nuque. L'écureuil était inconscient. Il prit celui-ci dans sa gueule et l'amena au chaton qui avait observé toute la scène. Flamme Rousse posa l'écureuil devant lui et miaula fièrement :

-Et voilà le travail !

Flamme Rousse s'attendait à ce que le chaton soit heureux d'avoir un écureuil. Le rouquin hésitait à le garder pour le manger ou aller le mettre sur le tas de gibier. Peut'être que je peux partager avec le petit... Après tout, il a l'âge de manger de la viande, non ? Flamme Rousse réfléchit un instant. A-t'il déjà goûté de la viande ? A-t'il le droit de manger de la viande ?! Hum...A réfléchir. Le matou réfléchit encore un instant avant de demander :

-Tu as déjà mangé un écureuil ?

Le matou savait que si le chaton n'avait pas le droit de manger un écureuil, il ne le dirait pas. Du moment que Son père ne me voit pas l'amener à ce que le chaton fasse des trucs interdits par le code du guerrier, tout va bien...Enfin...J'espère. Flamme Rousse finit par lâcher un long soupir de fatigue et d'agacement. Il se demandait même si c'était finalement une bonne idée d'avoir dit "oui" à sa mère. Il regarda le ciel. Des nuages menaçants étaient en train de se former. Il huma l'air un instant. De la Pluie ? Il va pleuvoir ? Flamme Rousse ne savait pas si c'était la vérité, ou était-ce son museau qui le trompait. Je suppose que l'on va savoir ça rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Apprenti

avatar
Messages : 101
Date d'Inscription : 28/03/2018


Personnage
Âge: 6 lunes
Rang: Apprenti
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Baby-sitter (avec Flamme Rousse)   Lun 9 Avr 2018 - 20:35

" Notre lieutenant est une femelle nommée Jolie Couleuvre. Tu la rencontreras sûrement un jour ! " marmonna le guerrier, tellement bas que ça excita la curiosité du chaton, qui avait l'impression qu'on essayait de lui cacher quelque chose.

" C'est ton amoureuse ? " lança-t-il, pétillant de curiosité.

Mais le rouquin avait les oreilles redressées et faisait semblant de ne pas avoir entendu. Il se tut un moment, et Petit Cygne allait s'énerver parce qu'il détestait attendre lorsqu'il entendit gargouiller l'estomac du rouquin ce qui le fit bêtement éclater de rire.

" Ecoute, suis-moi. Je vais te montrer un truc super cool. " fit le guerrier tout sérieux. Il lui tendait une sorte de carotte, promettant une récompense au petit s'il restait calme. Tout curieux, Petit Cygne se demandait ce que ça pouvait être que ce truc super cool, tout en suivant de son mieux le guerrier qui avait l'air de faire attention à ne pas faire de bruit. Il essayait tant bien que mal de l'imiter, mais cela lui demandait beaucoup d'efforts et il ne s'y prenait pas très bien.

En tout cas, le chaton n'avait ni senti ni vu l'écureuil, sans quoi il aurait immédiatement essayé de courir dessus. Il crut que le guerrier s'arrêtait alors qu'en fait, il capturait sa proie, et brusquement, se retourna, en lui montrant la bête aussi rousse que lui qu'il tenait entre ses crocs.

" Et voilà le travail ! "

Il y eut des étoiles dans les yeux gris du chaton.

" Maist'estropfortmaisc'esttropgénialmaisc'estincroyablemaismaismaiswouaaaaaah ! " s'extasia-t-il.

" Tu as déjà mangé un écureuil ?
- Il est trop beeeeeau ! Tu penses pas que ce serait géniaaaal de le ramener à maman ?! Elle serait trop contente ! "
proposa l'apprenti, sans répondre à la question. De l'écureuil, il en avait sans doute déjà mangé, mais jamais du si frais !

Puis, passant d'une idée à une autre si vite que c'en était déconcertant, il renifla l'écureuil et se mit même à lui lécher le poil. Sa truffe salie du sang de l'animal, il s'écria :

" Tu chasses beaucoup Flamme Rousse ? "

Les exploits épiques des guerriers fantasmés par ses sœurs lui tournaient dans la tête.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lieutenant

avatar
Messages : 74
Date d'Inscription : 06/04/2018


Personnage
Âge: 26 lunes (Juillet)
Rang: Lieutenant
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Baby-sitter (avec Flamme Rousse)   Jeu 12 Avr 2018 - 10:26

-Mais t'es trop fort mais c'est trop génial mais c'est incroyable mais mais mais wouaaaaaah !

La joie innée du chaton était amusant à regarder. Après tout, pour Flamme Rousse, ce n'était qu'un pauvre écureuil qui n'était là que pour remplir le ventre du matou. Mais il préféra se taire, laissant le chaton regarder l'écureuil, les yeux brillants. Est-ce que j'étais comme lui, étant chaton ? Oui, sûrement. Mais ... Il a quelque chose en plus, que je n'avais pas... J'en suis sûr ! Haha, je sais ! Il sera bien plus fort que moi à la chasse. Flamme Rousse pouffa avant d'observer avec attention Petit Cygne. Il avait l'impression que le Chaton allait dire quelque chose. Répond !Le rouquin lui posa une énième question que le chaton ignora rapidement, pour changer de sujet. Grrr.. Je déteste l'ignorance ! Petit Cygne, tu n'es plus mon chaton préféré ! Oui ! Je l'ai dis !

-- Il est trop beeeeeau ! Tu penses pas que ce serait géniaaaal de le ramener à maman ?! Elle serait trop contente !

Le matou grinça des dents, frustré qu'il n'ait pas répondu à sa question. Il gronda un coup pour montrer son agacement au petit, mais savait que cela aussi, le chaton allait le passer à la trappe. Après tout, comment faire pour calmer la joie d'un chaton découvrant un écureuil quasiment plus gros que lui ? Hum... Il jeta un coup d’œil suspect au petit. Je ne pense clairement pas que ramener un énorme écureuil à la compagne de Cœur de Roc Et en plus de savoir que ce petit à participer à sa capture ! Je vais me faire crucifier sur place. Il eut soudainement la tremblote mais se ravisa rapidement en pensant à la tête étrange que Petit Cygne allait faire. En parlant de celui-ci, il était en train d'examiner de tout son long, le petit écureuil. Puis, envié par la faim, Petit Cygne commença à lécher l'animal. Flamme Rousse le regarda, et vit une trace de sang sur le museau du chaton. Du sang ?! Il s'est blessé ? Il s'approcha doucement et finit par comprendre, avec dégoût, que ce n'était que le sang de l'animal. Ouf. Il changea de sujet et se rendit compte qu'il n'avait pas répondu à sa question. Il finit par répondre, quand soudain, le chaton l'interrompit en lui posant encore une question :

-Tu chasses beaucoup Flamme Rousse ?


Le Rouquin voulut lui répondre en crachant : Arrête de Parler et laisses-moi répondre ! Mais il se ravisa au dernier moment. Il était censé jouer l'exemple pour le Petit. Je ne suis pas un EXEMPLE ! Ça, il le savait bien. Il aimait jouer le clown mais ne voulait clairement pas que le chaton suive ses pas. En réalité, je ne sais pas ce que je veux.. Ne pas être tuer par son père ? Oui, ça, ce serait déjà bien... Après ... Je ne sais pas. Flamme Rousse essaya de se re-concentrer sur la question de Petit Cygne. Il réfléchit un instant avant de répondre :

-Je ne chasse pas très souvent, non. Mais j'essaye de chasser quand j'ai le temps ! Après, je suis sûr que toi, tu deviendras un chasseur doué. Tu me ramèneras pleins de délicieuses souris, n'est-ce pas ?

Flamme Roussa rigola doucement en pensant à ses années de chatons. Il grinça des dents. Quand mon père me demandait toujours d'aller lui chercher des "casses-croûtes" comme il disait toujours. J'étais vraiment son petit travailleur personnel. Si j'avais su, je lui aurais déchiqueter les oreilles ! Le matou avait dit ça en rigolant mais espérait tout de même que le petit n'allait pas l'oublier quand il serai apprenti. Il attendit un instant, le temps que le chaton réponde à sa question, puis il miaula :

-Allez, viens ! Rentrons au Camp. Tu pourras, si tu veux, montrer ta proie à tout le monde, sauf à tes parents...

Il prit l'écureuil dans sa gueule, et se mit en marcher vers le chemin du camp. Il vérifiait tout de même, si Petit Cygne suivait la marche. Il jetait des regards inquiets toutes les 5 minutes.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Apprenti

avatar
Messages : 101
Date d'Inscription : 28/03/2018


Personnage
Âge: 6 lunes
Rang: Apprenti
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Baby-sitter (avec Flamme Rousse)   Jeu 12 Avr 2018 - 11:59

" Je ne chasse pas très souvent, non. Mais j'essaye de chasser quand j'ai le temps ! Après, je suis sûr que toi, tu deviendras un chasseur doué. Tu me ramèneras pleins de délicieuses souris, n'est-ce pas ? fit le guerrier. Petit Cygne, qui ne comprenait pas grand-chose aux plus subtiles manipulations du langage, entendit surtout le compliment, et se devait de surenchérir, convaincu que le guerrier trouvait qu'il était encore plus fort que lui :

- Haha oui ! Des tonnes et des tonnes ! Et des grosses comme dix-huit écureuils ! T'arriveras même pas à tout manger tellement elles seront grosses ! " se venta-t-il. Il ne savait pas tellement quelle taille ça faisait, dix-huit écureuils, mais c'était sûrement un exploit encore plus incroyable que celui que venait de faire Flamme Rousse. Comme le guerrier riait un peu, il rigola très fort, sans vraiment savoir ce qu'il y avait de drôle.

" Allez, viens ! Rentrons au Camp. Tu pourras, si tu veux, montrer ta proie à tout le monde, sauf à tes parents... " fit-il ensuite. Dès qu'il entendait le mot "rentrer", Petit Cygne se renfrognait systématiquement. Et en plus, le rouquin s'empara de l'écureuil. C'était lui qui allait montrer la proie à tout le monde et même à papa maman !

Trop pas juste.

" On peut pas rester un peu je suis à peine sortiiiiiiiiii. " tenta-t-il de marchander, avec un faux ton larmoyant qui n'émouvait plus sa mère depuis longtemps déjà. Mais le guerrier n'allait pas lui répondre la bouche pleine et d'ailleurs, il partait déjà.

Il n'attendit pas que le guerrier insiste et le suivit, un peu déçu. Quelques secondes à peine, car son regard rencontra une chose rigolote qui bougeait dans l'herbe. Il fila aussi vite que ses petites pattes le lui permettaient pour aller voir ça de plus près. C'était étonnamment gros, plus encore qu'un écureuil. Ça sentait mauvais. Ça avançait lentement, en levant bien les pattes d'une façon trop rigolote.

L'animal le remarqua mais ne sembla pas tellement inquiété. Il avait des drôles de poils qui avaient l'air tous durs et tous piquants. Un peu intimidé quand même, parce qu'on ne voyait pas tous les jours des trucs aussi énormes, Petit Cygne hésitait. Ça n'avait pas vraiment l'air d'être une proie, et si ça se trouve, le truc allait le manger tout cru.

Le hérisson le regarda un instant, immobile. Les poils du chaton se dressèrent sur sa nuque, à la fois parce qu'il était effrayé et parce qu'il voulait avoir l'air terrifiant. Sans avoir l'air bien troublé par ce qu'il voyait, le hérisson reprit sa route, sans même faire un virage pour s'éloigner davantage du chaton blanc-gris que la ballade avait déjà taché de vert et de rouge.

" EH ! ATTEND ! " cria-t-il, sans faire réagir la boule de pics. Petit Cygne se précipita devant lui, parce qu'il se disait qu'en fin de compte, si l'animal partait, ça devait vouloir dire que Petit Cygne lui faisait peur.

Et que donc c'était une proie. Une proie qu'il fallait toucher, griffer, mordre, tuer et manger, sans aucun doute possible.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrier

avatar
Messages : 151
Date d'Inscription : 05/04/2018


Personnage
Âge: 40 lunes
Rang: Guerrier
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Baby-sitter (avec Flamme Rousse)   Jeu 12 Avr 2018 - 14:40

Cœur de Roc fit rouler ses muscles sous son imposante fourrure. Il bailla et s’ébroua pour faire fuir les quelques larmes qui lui étaient montées aux yeux. Il s’étira le dos longuement et entreprit de réarranger ses poils emmêlés. Il avait passé la matinée hors du camp, il avait chassé, renouveler les marques aux frontières et avait trouvé quelques racines de cerfeuil pour le guérisseur. Puis, passant près de l’étang, il avait fait une petite pause et s’était fait gagner par le sommeil.

Cœur de Roc était particulièrement occupé ces derniers temps, il prenait très à cœur son rôle de guerrier dans le camp et en oubliait parfois de dormir ce qui avait le don d’exaspérer sa compagne. Alors, à l’ombre d’un chêne qui avait survécu on ne sait comment au grand incendie qui avait eu lieu des dizaines de lunes auparavant, il sombra dans un léger somme réparateur.

Ce sommeil fut de courte de durée car on l’appela bien assez vite. En effet, Cœur de Roc n’avait pas vraiment fait attention à cacher son odeur et une guerrière arriva en pestant.

- Cœur de Roc ! Penses-tu vraiment qu’il y a quelque façon de chasser avec ton odeur qui envahit le coin ?!

Le guerrier ouvrit un œil puis deux et se mit à râler. Il roula sur son dos et se releva en secouant sa toison brune. Il sourit à la guerrière et s’excusa doucement. De toute façon, il se sentait revigoré. Alors qu’il prenait la route vers le buisson où il avait caché ses proies, la guerrière lui lança :

- Au fait Cœur de Roc, ta compagne te cherches !

Il hocha de la tête pour la remercier de l’avoir informé et prit le grand galop jusqu’à ce buisson d’aubépine où il avait laissé ses deux souris et sa mésange.

Arrivant vers le camp, la gueule chargée des proies et des plantes médicinales, il reconnut un pelage roux qui avait le don de l’exaspérer. C’était Flamme Rousse. Ce jeune guerrier narcissique était tout ce que Cœur de Roc détestait : un profiteur qui ne loupait aucune raison de rester dormir quand les autres travaillent. D’ailleurs, le matou fut quelque peu surpris de le voir en dehors du camp. Il s’approcha, laissant son fardeau sous un buisson, proche de l’entrée du camp. A pas de velours, il vint se poster derrière lui.

- Flamme Rousse...


Lança-t-il avec une certaine réticence trahissant son dégoût dans sa voix. Il l’observa, à ses pattes se trouvait un écureuil, fraîchement chassé.

- Aurais-tu enfin décidé de chasser pour ton clan ou ferais-tu cet effort exceptionnel pour ta consommation personnelle ?

Cœur de Roc avait dans ses yeux une lueur menaçante, accusatrice. Il était persuadé d’avoir coincé le jeune matou en train de chasser son propre gibier. Il gonfla alors ses poils et baissa les oreilles avec dangerosité, le toisant sans difficulté. Il n’allait pas lui faire de mal, non, il ne s’attaquait pas un guerrier de son clan, mais il voulait lui faire peur.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Baby-sitter (avec Flamme Rousse)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baby-sitter (avec Flamme Rousse)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» → Liens ║ Flamme Rousse ←
» Rp avec Flamme ?
» « Quand la coccinelle s'envole... » [Flamme Rousse] || END
» Baby-sitter, courage !
» "Que fais-tu ici ? C'est notre territoire !" [PV Flamme Rousse & Patte d'Emeraude]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet