Quatre Clans, Une Destinée

Thème Autumn 2018 © Twist
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur Quatre Clans, Une Destinée !
Un recensement est en cours ici, il prend fin le 13 Octobre !
Tous les Clans sont ouverts.

Partagez | 
 

 Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Guerrier

avatar
Messages : 206
Date d'Inscription : 05/04/2018


Personnage
Âge: 46 lunes (oct)
Rang: Guerrier
Votre Personnage
:
MessageSujet: Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]   Mer 13 Juin 2018 - 22:22

SOMEWHERE NEW
Écorce de Chêne & Cœur de Roc

Les idées s’égarant à une vitesse hallucinante, Cœur de Roc avançait sans grande conviction le long de la frontière qui le séparait du Clan de la Neige, renouvelant le marquage à des intervalles de temps réguliers.

Il n’était pas rare que, pour que le travail s’effectue plus rapidement et économiser le temps des guerriers pour la chasse, les patrouilleurs se séparent. Ainsi Cœur de Roc se retrouvait tout seul et n’avait donc personne à qui faire la discussion. S’il n’était pas le plus bavard, mais un compagnon, même silencieux, aurait été le bienvenu dans l’ennui mortel qu’était le renouvellement du marquage.

Un peu nonchalant, lassé de répéter ce travail fastidieux, il reniflait du côté ennemi pour voir s’il y avait eu des passages il y’a peu, mais rien ne lui sembla très frais. Il finit par déboucher, en toute logique, sur les Quatre Pierres où il devait retrouver Danse du Cerf qui de son côté avait bordé la frontière du Clan des Bois.

Visiblement il avait été le plus rapide car il ne vit pas le guerrier. Cœur de Roc s’assit alors, attendant le chat et entreprit de faire sa toilette. Le temps passa et Danse du Cerf ne revenait toujours pas. Cœur de Roc tenta de s’occuper en laissant son regard voyager sur le paysage. Bien entendu, il voyait les quatre grandes pierres qui se tenaient fièrement au milieu de la clairière. Jonchés sur celles-ci se trouvaient quelques oiseaux. Si l’envie de les chasser était très grande, le matou se dit qu’il ne serait pas très sage qu’il chasse sur le territoire sacré des Quatre Pierres. Il resta donc bien sagement assis et laissa encore un peu ses yeux se balader. Ils finirent par s’arrêter sur le bout de territoire du Clan des Ténèbres qui dépassait. Le Clan des Flammes n’ayant pas de frontière avec lui, ce clan était le plus mystérieux aux yeux de Cœur de Roc. Il connaissait vaguement Etoile du Lynx, son chef,  et le lieutenant Ecorce de Chêne, qu’il avait vu lors des assemblées. Autrement il n’avait aucune idée de la manière dont vivaient ces chats.

La curiosité trop grande, il finit par faire quelques pas vers la frontière pour observer ce qui se trouvait derrière, comme s’il s’agissait de contrées incroyables. A vrai dire le paysage était assez semblable que ceux qu’on pouvait trouver dans le Clan des Flammes, près des Quatre Pierres, mais les odeurs étaient vraiment différentes. Des effluves tout à fait étranges, que Cœur de Roc n’avait jamais senti jusqu’alors. Alors, trop aveuglé par sa curiosité et son envie de savoir trop grande, il mit peut-être une patte sur le territoire ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lieutenant

avatar
Messages : 988
Date d'Inscription : 11/02/2014


Personnage
Âge: 42 lunes (19 Avril)
Rang: Lieutenant
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]   Ven 15 Juin 2018 - 0:30



Somewhere new

ft. Cœur de Roc


Ses yeux d'or se posèrent sur le mur végétal de la tanière des guerriers ; allongé dans son nid de mousse et de feuilles, Écorce de Chêne se releva et lécha son pelage hérissé. Il ne se souvenait pas de tout son rêve mais sentait encore le regard haineux et mordoré de Busard Cendré sur lui. A croire que même après sa mort, le perfide guerrier le hantait encore. Ne souhaitant en aucun cas que l'un de ses guerriers ne le voit dans cet état, il préféra s'éclipser de la tanière à toute vitesse en prenant garde à ne pas marcher malencontreusement sur une queue qui traînait.

Il laissa l'air frais du matin lui ébouriffer le pelage, prenant volontiers une énorme inspiration. Cette bouffée d'air frais finit de chasser les dernières brumes de sommeils des yeux du lieutenant qui s'étira de tout son long. Mais il ne pouvait pas chasser de sa tête les derniers souvenir de son cauchemars, alors il se dit qu'une balade lui permettrait d'y voir clair. Mais pas question de quitter le camps comme un voleur, il avait des responsabilité à tenir. Par chance, quelques félins s'étaient levés aux aurores et flânaient au camps. Le matou gris aborda un des guerriers en qui il avait confiance. Il lui donna les instructions des patrouilles de la journée et lui indiqua qu'il partait seul sur le territoire. Par chance, le guerrier ne posa pas plus de question et Écorce de Chêne pu quitter le camp sans trop de problèmes.

Au début, il avait laissé ses pattes et son esprit divaguer, ne laissant place qu'au silence apaisant des terres de son clan. S'il entendait dans les broussailles des couinements de rongeurs, il ne prit même pas la peine de chasser car son ventre ne criait pas famine. De toute façon il était encore trop tendu pour avaler quelque chose. Mais au bout d'un moment, l'impatience prit le pas sur le matou qui commençait à vouloir faire autre chose de ses pattes. Il se mit alors en tête de faire un petit tour du côté des frontières neigeuses au cas où un petit malin osait s'aventurer un peu trop loin de son territoire. Fixé sur un nouvel objectif, il trottina ensuite vers la direction des marquages.

Finalement, faire la patrouille seul n'était pas si distrayant que ça. Il n'y avait personne à la frontière et Écorce de Chêne commençait à s'ennuyer. Mais alors qu'il allait rebrousser chemin, une odeur lui titilla les narines et attisa sa curiosité. Une odeur étrangère, pour sûr, mais différente de celle de la Neige. Il avait déjà senti ce fumet lorsqu'il avait combattu aux côtés d’Étoile Arctique ; il en déduit alors que le félin faisait parti du Clan des Flammes. Mais qu'est ce qu'un flammeux viendrait faire ici ? Nous n'avons aucune frontière en commun..., pensait le lieutenant. Déterminé à avoir le fin mot de l'histoire, Écorce de Chêne traqua le félin inconnu et se collait contre le sol. Caché parmi les buissons, il le vit : un grand félin brun, au nez baladeur et qui avait vraisemblablement traversé la frontière. Il ne chercha même pas à comprendre le pourquoi du comment ; Ecorce de Chêne sortit de sa cachette d'une traite. Son pelage gonflé le rendait encore plus menaçant que d'habitude et ses yeux d'or lançaient des éclairs. D'une voix tonitruante, il interpella le chat ennemi.

« Que viens-tu faire ici étranger ? Tu es sur les terres du Clan des Ténèbres, et tu sembles bien loin de chez toi... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrier

avatar
Messages : 206
Date d'Inscription : 05/04/2018


Personnage
Âge: 46 lunes (oct)
Rang: Guerrier
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]   Sam 16 Juin 2018 - 11:02

C’était marrant de découvrir toutes ces nouvelles odeurs. Elles n’avaient rien à voir avec celles qu’il pouvait sentir près de la frontière avec les neigeux ou avec les boiseux.

- Que viens-tu faire ici étranger ? Tu es sur les terres du Clan des Ténèbres, et tu sembles bien loin de chez toi...

Cœur de Roc sursauta et fit un bond en arrière. Se rendant soudain compte du ridicule de ce dernier, il secoua sa pelisse, honteux, pour se donner une constance. Il leva ensuite les yeux vers la voix peu accueillante qui venait de le héler. Il tomba face à un imposant tigré dont la taille arrivait à égaler celle de Cœur de Roc. Sans grande difficulté, il reconnut Ecorce de Chêne, le fameux lieutenant du Clan des Ténèbres. A toute vitesse, il analysa ce qu’avait dit le chat pour finalement comprendre qu’il lui reprochait d’être entrer sur les terres des Ténèbres. Les yeux du flammeux se jetèrent derrière lui pour découvrir avec effroi que le matou ne lui mentait pas. Une nouvelle vague de honte l’inonda. Lui qui faisait si attention à suivre à la lettre le Code du Guerrier et à montrer l’exemple, il était entré sur un territoire qui n’était pas le sien. Il venait dans un manque idiot d’attention, de violer les frontières ennemies.

Comprenant que toutes les excuses du monde ne serviraient à rien s’il n’agissait pas, il fit gauchement marche arrière jusqu’à sortir complètement des terres du Clan des Ténèbres. Une fois de retour sur le territoire des Quatre Pierre, il reposa son regard sur le lieutenant.

- Mon but n’était pas de violer tes terres, le Clan des Flammes se porte comme un charme alors il n’y a aucune raison que nous outrepassions votre frontière.

Cœur de Roc parla avec orgueil. Il avait déjà fait assez de pas de travers aujourd’hui pour en plus se mettre par terre et ramper pour la merci du matou. Il avait suffisamment d’honneur pour se tenir face à lui et ne pas se rabaisser. Il n’allait surement pas lui dire qu’il avait été curieux et comme un débutant n’avait pas vu la limite qu’il ne devait pas dépasser. Sa fierté le lui interdisait.

Se ressassant les évènements en tête il se sentit de plus en plus humilié, il essaya de retrouver la face et s’entendit lancer au lieutenant :

- Mais peut-être que cette réaction de ta part, Ecorce de Chêne, révèle une certaine peur des clans ennemis, auriez-vous des ennuis ?

Il regretta aussitôt d’avoir dit cela mais le mal était fait et maintenant il devait assumer son impétuosité idiote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lieutenant

avatar
Messages : 988
Date d'Inscription : 11/02/2014


Personnage
Âge: 42 lunes (19 Avril)
Rang: Lieutenant
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]   Lun 25 Juin 2018 - 16:25

Lorsqu'il était sorti de sa cachette, le flammeux avait exécuté une énorme sursaut et procurait au lieutenant une certaine satisfaction. Il était prêt à laisser une chance au matou inconnu de s'éloigner en vitesse de la frontière, mais les paroles qu'il chantait avec affront firent vite déchanter Écorce de Chêne.

« Mon but n’était pas de violer tes terres, le Clan des Flammes se porte comme un charme alors il n’y a aucune raison que nous outrepassions votre frontière. »


« Et pourtant, c'est tout juste ce que tu viens de faire. »


Ses yeux jaunes lançaient des éclairs, et alors qu'il pensait qu'il en avait fini, le voilà qui recommençait à parler.

« Mais peut-être que cette réaction de ta part, Écorce de Chêne, révèle une certaine peur des clans ennemis, auriez-vous des ennuis ? »


Son honneur piqué au vif, le géant gris avançait vers l'effronté en ponctuant ses pas de grondements menaçants. Tout en s'approchant, il essayait de se rappeler le nom du félin qui connaissait son nom. Plutôt normal puisqu'il était lieutenant.  Sa tête lui disait quelque chose et sa façon de parler sans réfléchir et avec cette insolence bien sentie lui rappelait les soirs d'Assemblées au clair de la pleine lune. A présent à quelques queues de souris de son visage, il fit claquer ses mots pour décourager l'intrus et ignora sa question posée plus tôt.

« Et je vois bien que les chats du Clan des Flammes sont à la fois irrespectueux du Code du Guerrier en franchissant une frontière, mais qu'ils ont l'air de tenir à leur langue malgré leurs paroles présomptueuses, n'est ce pas, Cœur de Roc. L'éducation n'est pas le fort de ton Clan, apparemment. »


Écorce de Chêne avait sifflé le nom du matou à la fin de sa phrases. Une colère sourde et froide commençait à lui monter à la truffe mais il préférait garder son calme face au flammeux. Si les mots et les menaces n'y feraient rien, le lieutenant en viendrait volontiers aux griffes s'il se montrait trop arrogant.

« Je t'offre la chance de partir tout de suite et que tu ne reviennes plus jamais poser ne serais-ce que la griffe sur notre territoire ou bien de comparaître devant le Clan des Ténèbres de ta faute. Et ce en commençant par moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrier

avatar
Messages : 206
Date d'Inscription : 05/04/2018


Personnage
Âge: 46 lunes (oct)
Rang: Guerrier
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]   Mar 26 Juin 2018 - 15:51

Visiblement outré des mots de Cœur de Roc, le lieutenant se montra soudain bien agressif, voire même prêt à en découdre. Si le flammeux ne doutait pas de ces capacités en combat il ne devait pas oublier que, bien que ça lui fasse mal de l’avouer, c’était lui qui était en tord dans l’histoire. C’était lui qui s’était introduit sur les terres des Ténèbres alors qu’il n’en avait aucune autorisation. Et même si en cas de combat, l’imminence de l’arrivée de Danse du Cerf le confortait dans l’idée que la bataille leur serait favorable, il ne voulait pas subir les représailles d’Etoile Arctique après cela. Et puis gérer les litiges avec le Clan des Bois était largement suffisant pour s’infliger en plus une mauvaise relation avec les Ténèbres. Non, Cœur de Roc s’en était résigné, il n’en viendrait pas aux griffes.

- Et je vois bien que les chats du Clan des Flammes sont à la fois irrespectueux du Code du Guerrier en franchissant une frontière, mais qu'ils ont l'air de tenir à leur langue malgré leurs paroles présomptueuses, n'est ce pas, Cœur de Roc. L'éducation n'est pas le fort de ton Clan, apparemment.

Le sang de Cœur de Roc ne fit qu’un seul tour, ses nerfs le brûlant. Comment osait-il ? Parler ainsi du Clan des Flammes, il avait la langue bien pendue. Les membres du Clan des Flammes portaient un très grand respect au Code des Guerriers, lui le premier. Ecorce de Chêne ne comprenait-il donc pas que ce n’était qu’une erreur de distraction que d’être entré sur son territoire. Avait-il besoin d’être aussi caustique et faire ces généralités hâtives ? Alors le lieutenant repris :

- Je t'offre la chance de partir tout de suite et que tu ne reviennes plus jamais poser ne serais-ce que la griffe sur notre territoire ou bien de comparaître devant le Clan des Ténèbres de ta faute. Et ce en commençant par moi.

A l’écouter, le ténébreux semblait faire preuve d’une grande miséricorde alors que l’infraction de Cœur de Roc n’était pas si grave. Il regarda la distance qui le séparait du lieutenant et ainsi de son ancienne position : trois longueurs de queue, pas plus. Il exagérait et Cœur de Roc savait très bien que son offre de fuite serait valable que jusqu’au jour où une dispute émergerait entre leurs deux clans et aussitôt il se presserait de rappeler cette vieille historie. Mais d’un certain côté, le matou devait garder en tête que hiérarchiquement parlant, Ecorce de Chêne était plus haut gradé que lui et donc qu’il ferait mieux de faire mine basse. C’était assez dur pour lui dont l’honneur et la fierté poussait à défier quiconque le rabaissait mais il fallait taire cette affaire ridicule au plus vite. Et Cœur de Roc comptait bien lui rappeler que c’était ridicule.

- Comparaitre devant le Clan des Ténèbres pour trois longueurs de queue ? Sérieusement Ecorce de Chêne… La vérité n’est pas  que mon clan n’est pas respectueux du Code des Guerriers mais plutôt que le tien a la cervelle étriquée pour le suivre à la lettre, quitte à faire des choses stupides pour rien…

Il se tut un moment pour se laisser le temps de défier du regard le lieutenant. Après tout il n’avait aucune preuve que Cœur de Roc était rentré sur son territoire, le peu de temps que le matou y avait passé n’avait pas suffit pour y laisser son odeur, et si Ecorce de Chêne en venait aux griffes en premier, alors la situation se retournerait contre les Ténèbres. Pendant un instant le flammeux se demanda si c’était ce qu’il désirait.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lieutenant

avatar
Messages : 988
Date d'Inscription : 11/02/2014


Personnage
Âge: 42 lunes (19 Avril)
Rang: Lieutenant
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]   Lun 16 Juil 2018 - 22:25

« Comparaître devant le Clan des Ténèbres pour trois longueurs de queue ? Sérieusement Écorce de Chêne… La vérité n’est pas  que mon clan n’est pas respectueux du Code des Guerriers mais plutôt que le tien a la cervelle étriquée pour le suivre à la lettre, quitte à faire des choses stupides pour rien… »


De plus en plus agacé de l'effronterie du matou brun, Écorce de Chêne se mettait à battre l'air de sa queue. Mais ce n'était pas le moment de perdre constance devant un félin moins haut gradé, surtout s'il était de sang ennemi. Sèchement, il répliqua à son tour face à Cour de Roc.

« Des choses stupides dis-tu ? Écorce de Chêne ria à gorge déployée, mais se reprit bien vite. Je te rappelle que tu as franchis une frontière, et là je me fiche complètement de la longueur que tu as bien pu faire. »


Le matou gris planta aussi son regard dans celui de Cœur de Roc, et s'en suivit une course à celui qui lâcherait le premier. Mais aucun des deux ne flancha, alors Écorce de Chêne soupira intérieurement. Il ne souhaitait pas rester planter là à se regarder comme deux chiens qui se partageaient un bout de viande mais le félin brun ne semblait pas enclin à partir.

« Si tu t'éloigne maintenant de la frontière et que tu regagne gentiment tes terres, je ne ferais rien de plus. L'affaire sera close et tout le monde sera content. Mais si tu insistes, c'est que tu es vraiment idiot. Je me demande si je ne devrais pas te ramener par la peau du cou jusqu'à chez toi... »


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrier

avatar
Messages : 206
Date d'Inscription : 05/04/2018


Personnage
Âge: 46 lunes (oct)
Rang: Guerrier
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]   Mar 24 Juil 2018 - 15:05

Les deux grands matous se toisèrent longuement, l’animosité qui régnait dans l’air n’était pas pour détendre l’atmosphère. Cœur de Roc le regarda un peu amusé, le lieutenant commençait à perdre son sang-froid. Etait-ce vraiment une bonne idée ? L’idée qu’Ecorce de Chêne pouvait mettre son Clan à dos du sien restait tout de même en tête du flammeux. Il n’avait pas le droit de mettre Etoile Arctique dans de tels conflits juste par entêtement mais il fallait bien dire que le ténébreux était lui aussi assez borné. Cœur de Roc ne revenait toujours pas qu’il l’avait menacé de l’amener comparaitre devant son clan pour le peu de territoire franchis et le peu de temps qu’il y avait passé.

Mais alors que le guerrier allait se décider à faire demi-tour, Écorce de Chêne reprit de plus belle :

- Si tu t'éloignes maintenant de la frontière et que tu regagne gentiment tes terres, je ne ferais rien de plus. L'affaire sera close et tout le monde sera content. Mais si tu insistes, c'est que tu es vraiment idiot. Je me demande si je ne devrais pas te ramener par la peau du cou jusqu'à chez toi…

Vexé d’être rabaisser au rang de chaton abruti, Cœur de Roc râla avec dangerosité et enfonça ses griffes dans le sol sablonneux. Le ramener par la peau du cou ? Et puis quoi encore, lui faire sa toilette avant de l’envoyer dormir. Ecorce de Chêne se croyait vraiment out permis et n’avait certainement pas sa langue dans la poche.

- Cœur de Roc !?

Le guerrier garda encore un peu son regard planté dans celui de lieutenant avec un grognement au fond de la gorge avant de se retourner et apercevoir son compagnon, Danse du Cerf qui avait enfin rejoint le lieu de rencontre.

- Je suis ici Danse du Cerf.

Le guerrier le localisa et vint le rejoindre, avec une certaine satisfaction il constata la toute nouvelle supériorité numérique des flammeux. Oubliant à nouveau de tenir sa langue, il s’exclama à l’attention de son ami :

- Je suis tombé sur de la mauvaise graine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lieutenant

avatar
Messages : 988
Date d'Inscription : 11/02/2014


Personnage
Âge: 42 lunes (19 Avril)
Rang: Lieutenant
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]   Ven 27 Juil 2018 - 23:48

Le gris allait s'éloigner progressivement de la frontière pour voir si le flammeux allait tenir sa promesse, quand celui-ci protesta par un grondement venant du fond de sa gorge après sa pique. Visiblement, il n'aimait pas qu'on piétine son orgueil. Il voulais se battre, c'est ça ? Mais l'arrivé d'un nouveau félin le coupa dans ses pensées ; soupirant intérieurement, il sentit le même fumet que portait Cœur de Roc. Préférant ne pas répondre de crainte de rallumer le feu aux poudres, il se contenta de regarder le nouveau venu avec sa même allure quotidienne : celle du lieutenant stoïque qu'il était. Seul le bout de sa queue qui s'agitait nerveusement trahissait son agacement mais là il devait la jouer finement.

Suivant du regard les deux flammeux, Écorce de Chêne apprit que le nouveau venu se nommait Danse du Cerf ; le nom ne lui était pas inconnu mais aucun fait venant de sa part ne l'avait marqué. Si Cœur de Roc le scrutait avec cette envie de l'étriper en plus du nouvel arrivant, Écorce de Chêne garda son calme et ne laissa rien transparaître, même si un petit « eh bah alors, on ramène ses petits camarades ? » lui taquinait le bout de la langue.

« Je suis tombé sur de la mauvaise graine. »


Avec un léger sourire exaspéré, le géant gris décida quand même de prendre la parole.

« Eh bien ? Non seulement tu refuses de partir mais en plus de cela tu as demandé à quelqu'un de venir te rejoindre ? »


Et te sentant pousser des ailes tu insulte ouvertement un lieutenant ennemi, pensa-t-il très fort. Mais ce n'était pas une bonne idée sauf s'il voulait directement passer à la case affrontement. De toute façon, si cela devait arriver il se tiendrait prêt. En attendant, il préférait dissuader les étrangers de partir de son territoire.

« Je te rappelle que tu es en territoire autre que le tiens, je te prierais de faire profil bas et de partir rapidement avec ton compagnon. Ce qui, à l'heure actuelle, te semblerais impossible. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrier

avatar
Messages : 206
Date d'Inscription : 05/04/2018


Personnage
Âge: 46 lunes (oct)
Rang: Guerrier
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]   Mar 31 Juil 2018 - 18:19

- Eh bien ? Non seulement tu refuses de partir mais en plus de cela tu as demandé à quelqu'un de venir te rejoindre ?

Cœur de Roc ronfla, il n’avait pas demandé à quelqu’un de venir le rejoindre, il avait simplement appelé sur son ami qui le cherchait. Et du moment qu’il restait sur les terres libres, ce que faisait le matou ne concernait en rien le lieutenant.

- Je te rappelle que tu es en territoire autre que le tiens, je te prierais de faire profil bas et de partir rapidement avec ton compagnon. Ce qui, à l'heure actuelle, te semblerais impossible.

Malgré lui, les griffes du matou se plantèrent dans le sol. Il n’avait aucun droit de le menacer comme cela à présent qu’il avait quitté le territoire des ténèbres. Cœur de Roc savait bien que le plus sage à faire était de faire demi-tour en ravalant son égo et en mettant un terme à cet affrontement inutile mais le guerrier était un irascible bagarreur et souvent la colère l’aveuglait de ce qu’il devait vraiment faire.

- Que se passe-t-il ?

Danse du Cerf dévisageait tour à tour les deux matous sentant bien assez bien la tension qui régnait sur les lieux. Cœur de Roc prit d’avance Ecorce de Chêne ne voulant pas être ridiculisé par ce lieutenant un peu trop hautain.

- Il se passe que sieur Ecorce de Chêne n’apprécie guère les chats qui ne puent pas le ténébreux.

Sans demander son reste il fit demi-tour, se dirigeant vers la frontière des Flammes en poussant son compagnon de la queue. Il espéra que le lieutenant ne réponde pas et le laisse rentrer comme il le souhaitait tant car il n’avait pas vraiment envie que le frère d’Etoile Arctique apprenne qu’il était allé en terres ténébreuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lieutenant

avatar
Messages : 988
Date d'Inscription : 11/02/2014


Personnage
Âge: 42 lunes (19 Avril)
Rang: Lieutenant
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]   Jeu 2 Aoû 2018 - 12:42

Fort heureusement, l'intervention nouveau venu sembla calmer les ardeurs de Cœur de Roc ; mais pas son langage. Le félin brun tigré passa finalement la frontière rejoindre son camarade, sous l’œil satisfait d’Écorce de Chêne. L'affrontement verbal et les événements ayant visiblement roulé plusieurs fois sur l'orgueil du flammeux, celui-ci ne pu s'empêcher de l'ouvrir à nouveau.

« Il se passe que sieur Écorce de Chêne n’apprécie guère les chats qui ne puent pas le ténébreux. »

Quel chat mal léché, toi tu ne supportes pas qu'on t'offense. Néanmoins, il rebroussa chemin en compagnie du deuxième et disparu derrière les petites collines vertes d'herbe grasse. Satisfait de la situation, le gris prit quand même des précaution et il tourna un bon quart d'heure dans les parages afin de s'assurer que ce n'était pas une ruse de la part du matou ennemi. De toute façon, ce n'était pas la première fois qu'un dépassement de frontière tournait au vinaigre pour Écorce de Chêne et ça n'allait pas être la dernière fois.

Finalement, il se décida enfin à quitter les lieux une bonne fois pour toutes après avoir renouvelé le marquage et faire comprendre aux curieux que ce n'était pas une bonne idée de franchir. Et avant de retourner au camp, il s'arrêta chasser un ou deux mulots pour prouver que sa matinée ne s'était pas envolée que pour du vent. Et sous les chauds rayons du soleil, il écarta les frondes sur son passage rejoindre ses camarades.

_ _ _ _ _ _ _ _

fin du rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Somewhere new [ft. Écorce de Chêne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Galerie] Les figurines de Nacisse
» Ecorce de Gui
» Une étude en rouge. [Kamejirô]
» Il ne faut pas juger de l'arbre par l'écorce.
» Réaliser des socles rocheux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-