Quatre Clans, Une Destinée

Thème Hiver 2018 © Honey
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 Empty
MessageSujet: Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚   Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 EmptyMer 12 Nov 2014 - 21:32


Présentation de Petit Cri

Vous :

Prénom (Facultatif) : Évangéline
Âge : Douze ans. ( Ça fait environ quatre ou cinq ans que je pratique le RP. )
Sexe : Fille
Puf : Powpidowouh
As-tu lu le règlement ? Oui
Si oui, donne moi les codes : Validés par un Ninja dans un nuage de fumée...
Comment as-tu connu le forum ? En allant voir dans les partenaires d'un forum
Un conseil pour l'améliorer ? Non, je trouve qu'il est déjà sublime à mes yeux.

Votre Personnage :
Petit Cri
Noms : Petit Cri, Nuage du Cri, Cri Raisonnant
Âge en lunes : Trois
Sexe : Femelle
Clan : Flammes
Rang : Chaton

Envie, projet(s), regret(s) de votre chat : Petit Cri est une petite femelle déjà ambitieuse pour son âge, elle rêve de devenir la meilleure guerrière du Clan. Elle regorge déjà d'une soif d'aventure du haut de ses trois lunes.
Lien(s) familiau(x) : ( J'en cherche, justement )




Physique :
Petit Cri est une femelle courte sur patte. Son pelage est roux immaculé de blanc et de gris. Possédant un pelage court, elle est également dotée de prunelles bleu clair. Elle possède une queue plutôt longue, se terminant par une petite touffe de poils ébouriffée de couleur noire. Une de ses prunelles est bleu clair virant au gris léger, restant quand même d'un bleu clair plutôt vif. Petit Cri n'est pas réputée comme gourmande, au contraire, elle mange toujours sans grande envie. Ce n'est que si quelques jours se sont passés sans manger qu'elle mange plutôt également aux autres. Ceci fait d'elle une femelle assez réservée et menue. Cependant, sa fine carrure fait d'elle une pisteuse hors-paire ainsi que dans le domaine de la vitesse. Mais soyons d'accord, l'avenir nous réserve bien des choses sur cette petite femelle. Que se passera-t-il ? Le destin nous réserve bien des mystères. Elle a de fines pattes, qui elles, se voient tachées de noir. Les prunelles de celle-ci sont souvent dilatées.



Caractère :
Petit Cri s'avère être une femelle méfiante envers les autres. Cependant, elle s'attendrit face aux membres de sa famille. Elle n'est pas la victime d'un tempérament tempétueux, mais il peut s’avérer qu'elle ait un véritable caractère de peste quand elle y met du sien. Celle-ci à tendance à s'énerver pour un rien ; Elle n'est pas à la même place, ceci n'est pas bien rangé, cela non plus. Quand elle est victime d'une dispute, celle-ci s'avère être tellement colérique que son pelage double de volume par instinct de légitime défense. On peut en conclure par son instinct mélancolique, qu'elle en revient à être une femelle douce et délicate, certes, n'osant point approcher les autres chatons de très près. Il est rare que celle-ci s'adresse à un autre compagnon de pouponnière. Elle n'a pourtant aucun mal à parler avec ses aînés, et à leur donner tout le respect qu'elle leurs doit. C'est une femelle très respectueuse envers ses aînés et surtout les anciens, dont elle passerait avec plaisir la journée à écouter leurs passionnantes histoires.



Histoire :
La petite femelle naquit le sixième jour de la saison des neiges. Petit Cri a toujours vécu auprès de ses parents, et ce, depuis son plus jeune âge. Elle tient son nom au fait du couinement aigu qu'elle eut poussé quelque temps après être née ; nous pouvons toujours entendre des rumeurs sur le couinement de la petite femelle, qui n'était, d'habitude, pas aigu à ce point. Dans la pouponnière, elle est toujours près de sa mère, même si celle-ci insiste pour qu'elle ait joué avec les autres chatons. Petit Cri n'a jamais vraiment aimer être devant les autres chatons, elle ne veut pas admettre que ce n'est que de la timidité. Et ce, depuis qu'elle eut ouvert les yeux, elle regarde souvent les autres chatons jouer ensemble au combat, ou bien la bagarre. Elle joue souvent seule, voir toujours, avec comme seul compagnon une feuille de la saison des feuilles mortes ou bien la neige et quelques fois des branches. Elle a toujours aimé être seule. Cependant elle se demande ce que cela fait d'être aimer par quelqu'un, d'avoir des amis, même.. Mais elle croit pourtant qu'elle n'en n'aura jamais, ce qui lui décompte des chances d'approcher ses camarades. Elle passe la plus longue partie de son temps dans la tanière des anciens, ou bien à demander si elle peut aider à quelque chose dans le camp. D'ailleurs, une journée très peu espérée arriva pour la petite femelle rousse. C'était le matin, vers l'aube dirais-je. Je me dirigeais vers la tanière des anciens. Qui sait, peut-être étaient-ils déjà réveillés ? Ceci serait génial. J'avais justement envie de passer toute la journée à écouter des histoires. Certains sont réveiller. Je les entendais bailler, un signe de réveil selon moi. J'ai décidé de passer devant histoire de voir il n'y a pas déjà un autre chaton dans la tanière des anciens. Malheureusement pour moi, il y en avait déjà un. Une petite femelle blanche. J'avais envie de la rejoindre, mais je n'osais pas. C'est comme si j'étais littéralement collée au sol, et que je ne m'en sortirais jamais. Même pas une seule parole s'échappa de ma bouche. C'est quand elle se retourna, que par peur, je filai vers la pouponnière à toute allure, désespérée à l'idée que celle-ci m'aurait vu hésiter. Rah, stupide boule de poils.. Tu ne mérites même pas d'avoir des compagnons de pouponnière, vu ton utilité,se dit-elle en songeant à elle-même. Je me roulai dans un coin du camp, là ou personne n'était encore venu de la journée. Je tremblais de mon corps frêle à l'idée de la recroiser. Je vis une silhouette blanche sortir de la tanière et tourner la tête de gauche à droite. Mince ! Il ne faut pas qu'elle me voit pour le moment, le temps qu'elle m'oublie... J'essayais de me bousculer précipitamment à gauche de façon à me mettre hors de portée de vue. Mais je ne m'étais pas rendu compte qu'il y avait la paroi de la pouponnière justement de ce côté-là. POK. Tel était le bruit de mon crâne s'étant cogné contre la paroi. Qu'elle intelligence ! Digne d'une cervelle de souris, maligne... Heureusement pour moi, c'est avec un grand soulagement que la femelle rentra dans l'antre, sans même m'adresser un regard. Je repris place là où j'étais, un peu étourdie sur le coup.

Quelques heures après

Il était tout juste midi. L'heure de manger. Mais je n'avais pas faim, et la simple idée de retrouver cette fameuse femelle me faisait froid dans le dos. « Petit Cri ? » C'était le miaulement de ma mère. Je me levai et me dirigeai vers elle, d'un pas lourd. La tête basse, je ne regardais pas les autres. « Oui, qu'y a-t-il ? » mon miaulement était mélanger à un ton neutre et de la peur. « Il faut manger, maintenant. Tu ne vas tout de même pas rester le vente vide ! » même si elle disait vrai, je n'avais pas du tout faim en ce moment..« Je n'ai pas faim..D'au moins pas en ce moment..». Sans même attendre sa réponse de peur d'avoir droit à une leçon de morale devant tout le clan, je me dirigeai vers le coin où j'étais juste avant. Je me roulai en boule dans mon coin.

Le temps passa, qu'il fut déjà le temps du crépuscule.

J'étais sûre qu'à cette heure-ci, les anciens étaient encore levés. Et que les autres chatons dormaient comme des loirs. Ma mère était habituée à ce que je vienne dans la pouponnière après les histoires des anciens. Je passai ma tête par le léger lichen accroché au dessus de la tanière, - il fallait quand même un peu de pudeur non ?-, et lança d'une voix incertaine ; « Salutations..Je dérange ? ». Les anciens, s'étant mis d'accord qu'elle ne dérangeait pas, lui rendirent son salut et l'invita aussitôt à entrer. Ce fut jusqu'au retour de la patrouille du soir qu'ils lui racontèrent de fabuleuses histoires. Elle les remercia pour cet instant, et avant de se redresser, leur confia qu'elle n'était pas venue plutôt car il y avait cette femelle. Après leur avoir dit, elle se dirigea vers l'entrée de la tanière et sortit à pas léger. Elle se dirigea vers la pouponnière, bien décider à se faire toute petite pour éviter de se remarquer et de réveiller les autres.



designed by Twist for QCUD

Revenir en haut Aller en bas
Uto
Apprenti
Uto

Messages : 168
Date d'Inscription : 21/07/2014


Personnage
Âge: X lunes (mois de changement)
Rang:
Votre Personnage
:

Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 Empty
MessageSujet: Re: Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚   Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 EmptyMer 12 Nov 2014 - 21:39

Welcooome! :)
Sache que tu as le PUF le plus compliqué au monde à mes yeux!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 Empty
MessageSujet: Re: Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚   Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 EmptyMer 12 Nov 2014 - 21:42

Merciii ♥
Ahah, je savais qu'on me la sortirais celle-là..PRÉ-SENTIMENT.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 Empty
MessageSujet: Re: Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚   Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 EmptyMer 12 Nov 2014 - 22:10

Bienvenue, meme remarque pouf le Puf 8D
Je te valide les codes, bienvenue parmi nous je laisserais un admin te valider ❤️
Revenir en haut Aller en bas
Fleur de Lin
Guerrière
Fleur de Lin

Messages : 2619
Date d'Inscription : 22/02/2014


Personnage
Âge: 25 (novembre)
Rang: Guerrière
Votre Personnage
:

Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 Empty
MessageSujet: Re: Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚   Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 EmptyJeu 13 Nov 2014 - 18:15

Bienvenue mon petit qui est sur shoom,n'est ce pas :héhé: ?
Aha. Ok, bref, je te valide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 Empty
MessageSujet: Re: Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚   Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 EmptyJeu 13 Nov 2014 - 18:20

Merciiii ♥ Et ouiii, et encore merciii
Revenir en haut Aller en bas
Etoile des Vents

Etoile des Vents

Messages : 6661
Date d'Inscription : 10/02/2014


Personnage
Âge: X lunes (mois de changement)
Rang:
Votre Personnage
:

Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 Empty
MessageSujet: Re: Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚   Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 EmptyVen 14 Nov 2014 - 18:15

Bienvenue en retard x)
Revenir en haut Aller en bas
https://warriorsrpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 Empty
MessageSujet: Re: Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚   Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit Cri ­抚 Parfois, la torture rends les gens plus cruels 抚
» Manu un amour de petit York x Cairn, 9 ans CSP adopté
» Avez -vous honte parfois ?
» Recherche d'un MJ pour scénariser un petit truc sympa.
» Petit doc choquant sur la musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quatre Clans, Une Destinée :: Archives :: Archives de la V.1 :: Archives-
Sauter vers: