Quatre Clans, Une Destinée

Thème Autumn 2018 © Twist
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue sur Quatre Clans, Une Destinée !
Un recensement est en cours ici, il prend fin le 13 Octobre !
Tous les Clans sont ouverts.

Partagez | 
 

 The grass is always greener on the other side of the hill. | Ft. Nuage de Cyclone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Apprentie

avatar
Messages : 119
Date d'Inscription : 29/04/2017


Personnage
Âge: quatorze lunes (deux lunes chaque mois)
Rang: Apprentie
Votre Personnage
:
MessageSujet: The grass is always greener on the other side of the hill. | Ft. Nuage de Cyclone   Sam 24 Mar 2018 - 23:58

Une truite pour la table Ténébreuse
Dans un mouvement incertain, la blanche sauta de sa misérable cachette, qu'était un buisson aux feuilles séchées, pour bondir avec force sur une petite bête qui passait par là, c'était un campagnol. Maladroitement elle réussi à tuer la créature rapidement mais malheureusement Nuage Sylvestre n'arriva pas à reprendre son équilibre après son grand bond et glissa tout le long d'une grande pente, la proie dans la gueule. Et ce n'est qu'une fois arrivée tout en bas et de s'être écrasée minablement contre un arbre que l'apprentie poussa un grognement ridicule. Même si elle savait pertinemment que personne n'avait vu cette chute, elle se sentait affreusement honteuse et sentit tout son corps être en ébullition. Frustrée par son manque d'équilibre et par sa maîtrise insuffisante de la chasse, la petite se dirigea, tête baissée, vers le camp, les pattes pleines de boues. Elle évita tous les regards et posa en silence le gibier dans la réserve avant de repartir en chasse, les yeux toujours rivés au sol. La novice savait qu'elle était très bonne en combat ! Et c'est à cause de ce don qu'elle a mis de côté la chasse et la voilà bien arrangée ! Elle était une apprentie bonne qu'à se battre, une idiote faiblarde... Agacée et toujours autant frustrée, elle grommelait en explorant les terres de son Clan. Cela fait peu de temps qu'elle a reprit l'entraînement, il faut dire que la pauvre chatte blanche ne s'est toujours pas remise de la mort de son ancien mentor... Ça lui a fait un grand choque et son entraînement a pris un gros coup ! Heureusement qu'Étoile Arctique veut bien donner de son temps pour elle, bien qu'elle ai déjà cet idiot de Nuage du Lion en apprenti.

L'apprentie à la beauté divine s'approchait alors de terres qui lui étaient inconnus. Du moins, à moitié. Elle était déjà venue ici, ou alors elle avait déjà regardé de loin cet endroit. Mais, elle ne le connait pas plus que ça. Sa vilaine curiosité la frappa en plein coeur et elle céda à la tentation, Nuage Sylvestre franchi la frontière invisible qui séparait le territoire du Clan des Flammes des Terres Communes. Elle sentit soudainement une euphorie la submergeait. Mais elle reprit vite contenance et grogna pour elle même en se disant que si elle était venue jusqu'ici c'était uniquement pour trouver du gibier et effacer cette action minable de tout à l'heure ! Sylv' poursuivait son itinéraire inconnu, suivant tantôt un chemin de gravier, tantôt un sentier fleuri. Sa patte divine foulait le sol meuble, elle sentait très peu la fraîcheur de la terre, elle ne sentait qu'une chaleur étouffante, une chaleur sèche. Et c'est justement quand elle constata cette sécheresse qu'elle émit un petit miaulement surpris en voyant un grand bassin presque vide. La novice pouvait, si elle observait correctement, voir les ombres des écailles brillantes des truites. Nuage Sylvestre effectua un mouvement sur le côté pour bondir sur un rocher argenté, la moitié à l'ombre, l'autre au soleil. Elle pouvait alors sentir les rayons du soleil caresser doucement son pelage immaculé, tout comme elle pouvait sentir la fraîcheur de la brise des plaines venir rafraîchir son esprit.

Elle ferma les yeux et se concentra. Elle resta quelques secondes immobiles et fini par, quelques minutes plus tard, avec un peu de patience, avoir une bonne truite ! Elle l'enterra avec soin au creux d'un arbre et retourna à son petit coin. Quand tout un coup, alors que l'apprentie allait sauter sur son caillou, elle entendit le froissement de l'herbe sèche. Elle ne sentait aucune odeur, le potentiel danger était en contre vent, malin. Nuage Sylvestre esquissa un sourire en coin mais l'effaça rapidement et laissa place à des crocs blancs comme neige puis grogna, méfiante :

« Qui est-là ? Je ne te veux aucun de mal si tu ne me veux aucun de mal. Montre toi ! »
Ft. Nuage de Cyclone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar
MessageSujet: Re: The grass is always greener on the other side of the hill. | Ft. Nuage de Cyclone   Lun 2 Avr 2018 - 13:53

L'apprenti silencieux errait encore sur les terres de l'ombre, placide. Son pelage gris clair maculé de tâches sombres allait de pair avec le paysage de noir et de blanc. Mais malgré ses efforts et sa naturelle furtivité, ses chasses étaient encore peu fructueuses... ce qui avait tendance à l'agacer. Il ne prenait guère en compte le fait qu'il n'avait traversé que sa première lune d'entraînement. Il voulait s'améliorer, sans cesse. Se surpasser.

C'est dans cette optique qu'il s'était une fois de plus lancé dans une excursion secrète. Pour autant, cette dernière n'avait pas été bien rentable : il était hors de question qu'il rentre au camp ainsi... Il se décida à poursuivre son expédition au delà des terres. Comme à son habitude, il traversa sans gêne la frontière en direction des territoires solitaires. Ses explorations le menaient de jour en jour un peu plus loin, si bien que rôder à l'extérieur était devenu chose aisée pour le bien jeune mâle.

Il se prit à remonter le sillon desséché d'un cours d'eau qui alimentait autrefois le marais stagnant des Ténèbres. L'eau. C'était une chose avec laquelle les chats de l'ombre jouaient peu. Le jeune apprenti se mit en tête de trouver la rivière pure qui dut alimenter leurs marres d'eau stagnante, afin ne serait-ce que de voir ce à quoi cela ressemblait.

Lorsqu'il trouva enfin ce qui s'apparentait à un bassin, il marqua un arrêt dans les buissons en hauteur dans la colline. A sa déception, le creux semblait bien sec ; néanmoins, une petite surface d'eau reflétait encore les rayons du soleil. Les oreilles dressées, il se mit à descendre la plaine. La vision d'une silhouette au bord de l'eau l'arrêta dans sa progression : il ralentit bien vite, devenant d'un seul coup furtif. Il s'approcha prudemment à contre-vent, précautionneux dans ses gestes. C'était une autre apprentie, sans doute un poil plus âgée de lui. Est-ce qu'elle... pêchait ?

Il l'observait discrètement dans son ouvrage, s'avançant toujours précautionneusement. La silhouette devenait plus claire pour dévoiler un pelage blanc. Lorsqu'il perçut un mouvement de ses oreilles, il marqua un arrêt, tapit dans les taillis.

« Qui est-là ? Je ne te veux aucun de mal si tu ne me veux aucun mal. Montre toi ! »

Il plissa les yeux, le regard empreint de sang-froid lorsqu'elle dévoila de petits crocs blancs en un grognement. Il ne pouvait pas dire que l'hostilité de la petite femelle ne l'atteignait pas, néanmoins il ne s'en sentit pas menacé outre mesure... Par ailleurs, il ne ferait pas demi-tour pour si peu. Sortant lentement des buissons, il répondit simplement d'une voix placide :

« Je ne cherche pas la bagarre. »

Il la regardait fixement, les yeux vifs. L'apprentie au pelage immaculé était bien fine et légère : elle semblait souple et gracieuse sur ces habiles pattes. Harmonieuse, jolie. Pour autant, ses crocs aiguisés laissaient entrevoir son animosité - ils gâchaient en quelque sorte le portrait angélique qui s'était lentement tissé sous le regard attentif du jeune mâle. Il ne lui en tenait pas rigueur dans la mesure où elle portait l'odeur d'un clan : elle avait dû aussi sentir la sienne.

« Tu viens de loin ? »

Prudent, il ne la quittait pas du regard, le visage implacable. L'odeur du poisson lui montait au nez - il n'en avait guère vu de près, ni pêché de toute sa vie - et l'eau derrière la femelle était proche. Il comptait bien voir à quoi cela s'apparentait. Il s'avança encore pour passer à côté de la belle minette, sur ses gardes.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Apprentie

avatar
Messages : 119
Date d'Inscription : 29/04/2017


Personnage
Âge: quatorze lunes (deux lunes chaque mois)
Rang: Apprentie
Votre Personnage
:
MessageSujet: Re: The grass is always greener on the other side of the hill. | Ft. Nuage de Cyclone   Dim 8 Avr 2018 - 16:23

Une truite pour la table Ténébreuse
Deux iris émeraudes firent leur apparition parmi les bourgeons. Une silhouette fini par se montrer entièrement, un mâle, jeune, plus jeune qu'elle, il a le pelage très beau, des nuances de gris, de noir et de blanc tout ça accompagné de quelques rayures qui parsèment son visage et son corps... Nuage Sylvestre eut le réflexe d'entrouvrir ses babines pour mieux sentir l'odeur que portait le félin. La blanche reconnu sans trop de mal l'odeur du clan auquel il appartenait, le mâle devait être un jeune apprenti du Clan des Ténèbres. Ses crocs se rangèrent, oserait-il l'attaquer en terre neutre sans raison ? Ça serait idiot. Doucement et surtout discrètement, la femelle lançait des regards curieux sur le corps du mâle, il était jeune mais avait clairement la carrure d'un apprenti-guerrier. Analysant chaque centimètre de son pelage, elle remonta rapidement son regard sur son visage quand l'inconnu se mit à s'exclamer d'un ton simple, sans montrer ses émotions :

« Je ne cherche pas la bagarre. »

A-t-il simplement répondu. Ils se fixaient tous les deux du regard. Aucun des deux ne cherchaient la bagarre, mais ils se méfiaient, qui sait ce qu'il peut passer à l'esprit d'un inconnu ? Ses crocs revinrent faire leur entrée, instinctivement, réagissant à sa méfiance. La belle restait debout, les muscles tendus, prête à agir. Alors que sa queue battait l'air décrivant son agressivité, la novice immaculée ne quittait pas du regard l'autre. C'était comme si leurs yeux étaient gelés entre eux. Ils ne pouvaient se quitter. Par méfiance. Elle osa tout de même jeter un rapide regard par dessus son épaule pour regarder le bassin presque vide. Elle souffla et le laissa parler, ne sachant quoi répondre :

« Tu viens de loin ? »

Curieux mais prudent, il s'avança doucement pour passer à côté d'elle, les yeux et sûrement l'estomac, attirés par l'odeur alléchante qui se dégageait des quelques poissons qui nageaient tranquillement, ils n'avaient pas conscience que d'ici peu ils allaient sûrement finir manger... Nuage Sylvestre resta d'abord immobile puis finalement se tourna pour regarder ce qu'il faisait. Elle rangea ses crocs. Il n'avait pas envie de se bagarrer. Elle calma sa méfiance et lui répondit d'une douce voix qui signifiait que, elle non plus, elle ne voulait pas se battre :

« Je viens du Clan des Flammes. Je suis Nuage Sylvestre. Et toi ? Tu es un apprenti du Clan des Ténèbres, je me trompe ? Tu es venu ici pour chasser des truites ? »

Elle s'assied et lécha sa patte qui avait d'ailleurs le goût de la chair tendre de la truite qu'elle venait de chasser, quelques minutes auparavant, avant l'arrivé du Ténébreux.
ft. Nuage de Cyclone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The grass is always greener on the other side of the hill. | Ft. Nuage de Cyclone   

Revenir en haut Aller en bas
 
The grass is always greener on the other side of the hill. | Ft. Nuage de Cyclone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BAE MIJOO ✿ ❝ The grass was greener, the light was brighter. ❞
» Arceus-Plante / Arceus-Grass
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» haiti dans les annees 50
» 2# Entrainement de Nuage de Framboise [A votre avis !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-